1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mutual funds : les investisseurs n'ont pas délaissé les actions pendant la crise
Newsmanagers11/03/2010 à 17:15

(NEWSManagers.com) - La plupart des investisseurs dans les mutual funds aux Etats-Unis n'ont pas abandonné la classe actions pendant la phase de dépression du marché 2008-2009, mais ils n'ont pas non plus manifesté beaucoup d'empressement pour prendre de nouvelles positions pendant le rebond qui a suivi, selon des travaux que vient de publier Vanguard.
Dans une étude intitulée " Equity Abandonment in 2008-2009 : Lower Among Balanceed Fudnd Investors" , les chercheurs ont ainsi établi que seulement un très petit nombre d'investisseurs en actions (environ 1%) sont complètement sortis du marché pendant la période de turbulences. Les détenteurs de fonds diversifiés ont en revanche généralement gardé leurs positions. Le taux d'abandon des investisseurs dans ces fonds a été environ 50% inférieur à celui des détenteurs de fonds actions.
Dans une autre étude intitulée " 2009 : A Return to Risk-Taking" , les experts observent que la préférence très marquée des investisseurs pour les fonds obligataires au détriment des fonds actions pendant le rebond des marchés actions est en contradiction totale avec le comportement des investisseurs pendant les précédentes reprises des marchés actions.
En 2003 par exemple, les investisseurs ont retiré 265 milliards de dollars des fonds monétaires pour placer 152 milliards dans des fonds actions et 51 milliards dans des fonds diversifiés. Rien de semblable pendant la reprise de 2009. Les investisseurs ont retiré quelque 500 milliards de dollars des fonds monétaires pour ne placer que 9 milliards dans les fonds actions mais 340 milliards dans les fonds obligataires.
L'étude insiste par ailleurs sur les vertus d'une diversification prudente. Un investisseur qui aurait, par exemple, un portefeuille investi à 100% en actions aurait perdu près de 25% sur la période courant de la baisse du marché en 2007 au 31 décembre 2009.

info NEWSManagers

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer