Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mr.Bricolage attend un léger mieux du marché français

Reuters06/03/2014 à 15:33

par Pascale Denis et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Mr. Bricolage espère faire mieux que son marché, qui donne des signes de redressement après deux ans de baisse et pourrait être légèrement positif en 2014, a déclaré jeudi son PDG lors d'une interview à Reuters.

Le marché français du bricolage a rebondi de 4,1% en valeur au mois de janvier, après une chute de 4,8% un an auparavant, mais il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions, a estimé Jean-François Boucher.

"Notre objectif est de faire mieux que le marché, qui pourrait être légèrement positif en 2014", a-t-il précisé.

Les quatre premiers mois de l'année devraient profiter d'une base de comparaison favorable, les ventes du secteur ayant chuté de 8,9% un an auparavant pour cause de météo exécrable.

Mais sur le fond, dans un marché français du bricolage évalué à environ 20 milliards d'euros, les tendances restent incertaines et la consommation ne montre guère d'amélioration.

"L'immobilier ne reprend pas, la confiance des ménages est loin d'être au beau fixe, tout comme la consommation, avec la hausse de la TVA et des impôts", a observé le PDG.

Dans ce contexte, Mr.Bricolage mise sur la montée en puissance du e-commerce et sur l'extension de son réseau de magasins en France comme à l'international pour nourrir sa croissance.

Le groupe, qui a lancé fin 2012 le site marchand de l'enseigne Mr. Bricolage et a racheté l'an dernier Le-jardin-de Catherine.com et La-maison-de-Catherine.com, ambitionne de réaliser 2% de ses ventes en ligne d'ici deux à trois ans, contre moins de 1% aujourd'hui.

Il espère surtout générer du trafic dans ses magasins grâce aux quelque 255 sites locaux d'ores et déjà déployés.

12% DU MARCHÉ

Avec une part de marché de 12%, Mr.Bricolage occupe la troisième place du secteur derrière le groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman) et le britannique Kingfisher (Castorama, Brico Dépôt).

Il a vu son résultat opérationnel chuter de 29% à 22,1 millions d'euros en 2013, impacté par des coûts de restructuration de ses magasins et par l'accélération de son déploiement dans le commerce en ligne.

Le groupe, qui a bouclé un plan d'économies de 1,3 million d'euros l'an dernier, estime maintenant être en ordre de marche pour dégager un chiffre d'affaires en hausse en 2014 et un résultat opérationnel "en nette augmentation", après une baisse de 0,9% en 2013 à 2,42 milliards d'euros.

A la Bourse de Paris, le titre gagne 2,65% à 12 euros jeudi en milieu de journée, pour une capitalisation boursière de 125 millions d'euros. La valeur, qui a grimpé de 5% en 2013, se traite à des multiples de 10,9 fois ses résultats estimés pour 2014, contre 15,6 fois pour Kingfisher.

Le groupe propriétaire des enseignes Mr. Bricolage et Briconaute, et qui compte un réseau d'affiliés sans enseigne, dit soutenir la position de sa fédération professionnelle en faveur de l'ouverture le dimanche, même s'il n'est guère concerné par le sujet, la plupart de ses magasins étant fermés ce jour-là.

Le Conseil d'Etat a suspendu mi-février le décret qui autorisait temporairement l'ouverture le dimanche en France.

"Le fait que les magasins de bricolage ne puissent pas ouvrir alors que les jardineries le peuvent constitue une anomalie", a observé Jean-François Boucher. "Il y a une vraie attente, surtout dans les grandes villes et un manque à gagner en termes de chiffre d'affaires et d'emplois."

(Edité par Dominique Rodriguez)

Mes listes

valeur

dernier

var.

37.5 +1.63%
6.52 -4.12%
25.66 +2.39%
CGG
2.392 +0.59%
11.141 +0.02%
4.84 -1.22%
5.29 +2.32%
7.066 +0.45%
80.2 +2.49%
27.6 +4.94%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.