Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mort du fondateur des mythiques petites voitures Majorette

Le Parisien 23/11/2013 à 19:35

Mort du fondateur des mythiques petites voitures Majorette

Le fondateur des mythiques petites voitures Majorette, Emile Véron, est mort mercredi à l'âge de 88 ans. Il sera inhumé lundi après-midi à l'église de Saint-Bernard-en l'Ain (Rhône-Alpes) où il résidait. L'occasion de revenir sur l'histoire de ce célèbre jouet, reproduction d' automobiles en zamac et plastique, à l'échelle 1/43.

L'inspiré chef d'entreprise lyonnais avait commencé dans l'industrie du jouet en dirigeant la société Norev (anagramme de Véron), fondée par son frère ainé au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Il s'était lancé dans la politique dans les années 80 et avait été fait chevalier de la Légion d'honneur. C'est en 1961 qu'il fonde la société Rail-Route Jouets, rebaptisée cinq ans plus tard Majorette. Sur un marché dominé par Dinky Toys ou Matchbox, les voiturettes de Véron connaîtront rapidement un succès fulgurant. Moins robustes mais peu chères, attirantes avec leurs vives couleurs, elles plaisent aux enfants mais sont boudées par les collectionneurs.

Commercialisée dans 60 pays

Fin 1977, Majorette entre avec succès à la bourse de Lyon et Emile Véron distribue des actions à ses salariés. La même année, il rachète la marque concurrente Solido et ce symbole de la réussite de l'industrie lyonnaise se hisse pour deux décennies au rang de leader mondial des voitures miniatures. La marque est alors commercialisée dans 60 pays, ouvrant des filiales en Allemagne, en Italie, en Autriche, au Portugal au Royaume-Uni, et jusqu'en Australie, au Brésil ou au Japon.

(PHOTO AFP / JEAN-MARC COLLIGNON)

Très vite, à la fin des années 1980, Majorette commencera en revanche à souffrir d'une concurrence internationale de plus en plus rude et enchaînera les plans sociaux. Asphyxiée par ses dettes, la société sera rachetée par le groupe jurassien Smoby en 2003 et rebaptisée Smoby-Majorette, avant d'être placée en redressement judiciaire quatre ans plus tard.

En 2008, l'allemand ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.4585 -1.19%
EDF
13.3 -0.37%
0.3115 -0.48%
108.1 +0.51%
35.27 -0.77%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.