Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mirae Asset veut accélérer son développement en Europe

Newsmanagers11/12/2015 à 12:15

(NEWSManagers.com) - Frédéric Niamkey est très confiant. " Notre mission est de mettre en avant nos stratégies de qualité auprès d'une clientèle de qualité en Europe " , souligne à Newsmanagers le nouveau responsable des ventes de Mirae Asset pour la France, Genève et Monaco. Arrivé il y a à peine six mois chez Mirae Asset Global Investments (UK), Frédéric Niamkey, qui a précédemment développé les activités d'Aberdeen AM en Suisse, est basé à Londres avec l'objectif de contribuer au rayonnement et au développement dans l'espace francophone des activités de gestion d'actifs du groupe de services financiers Mirae.

Le pôle de gestion d'actifs, logé dans Mirae Asset Global Investments, est présent dans une douzaine de pays. Il a développé une expertise unique sur les marchés émergents, avec des antennes dans sept pays de la région (Autralie, Chine, Hong Kong, Inden Corée, Taiwan et Vietnam). En Asie, Mirae Asset est l'un des plus gros gestionnaires de la région, à la fois sur les segments retail et institutionnel. Mais les activités à l'international restent encore embryonnaires.

Mirae Asset affiche un encours de 75 milliards de dollars, dont seulement 2 milliards de dollars à l'international. Sur ce montant, 90% émanent d'investisseurs européens qui se sont engagés dans quelques-unes des stratégies mises en avant par Mirae. " Nous allons procéder pas à pas, sans aucune urgence, mais notre objectif est de distribuer nos quatre ou cinq meilleures stratégies aux investisseurs européens " , précise Frédéric Niamkey. Le bureau de Londres s'est étoffé ces toutes dernières années et compte désormais huit personnes, dont six qui couvrent la distribution dans l'ensemble des pays européens.

Les actifs sous gestion d'origine européenne sont certes encore modestes mais ils ont fortement progressé ces derniers temps. " Nous avons réussi à multiplier nos encours par quatre au cours des deux dernières années et l'intérêt pour nos stratégies ne se dément pas malgré un contexte parfois difficile " , assure Frédéric Niamkey. Sur les 2 milliards de dollars d'encours, 40% émanent des investisseurs institutionnels et 60% du wholesale.

Parmi les thèmes mis en avant par Mirae figure notamment la montée en puissance des classes moyennes. Un thème décliné dans le Asia Great Consumer Equity Fund qui affiche, au sein de la sicav européenne, un encours de 750 millions de dollars. " Les classes moyennes ont de plus en plus de poids dans les économies asiatiques. Elles donnaient précédemment la priorité à ce dont elles avaient besoin, elles peuvent désormais privilégier ce dont elles ont envie " , explique Frédéric Niamkey. Lancé à la mi-2011, le fonds, très concentré (32 lignes actuellement), affiche une performance de 30,99% sur trois ans contre 9% sur la même période pour le MSCI AC Asia ex Japan (Gross) USD.

Autres thèmes d'investissement privilégiés par Mirae, le commerce électronique en plein essor notamment en Chine, le tourisme qui en est encore à ses premiers balbutiements, la santé, avec d'énormes besoins à couvrir au cours des prochaines décennies et une stratégie lancée il y a quelques mois, ou encore le " local taste" , qui va se concentrer sur les sociétés bien implantées localement pour répondre au mieux aux goûts culinaires des populations de la région, mieux en tout cas que des Heinz ou des Kellogg!

Toutes les stratégies mises en avant jusqu'ici concernent une seule classe d'actifs, les actions. Mais Mirae a bien l'intention de pousser les feux de certaines stratégies obligataires. Le fixed income représente d'ores et déjà plus de 20 milliards de dollars d'actifs et quelques expertises. " En 2016, nous envisageons de mettre en avant une ou deux stratégies obligataires en Europe " , indique Frédéric Niamkey... avant de s'envoler pour Hong Kong en compagnie de quelques grands institutionnels européens qui veulent en savoir plus...


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.