Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

MIF II va réduire le nombre de fonds externes disponibles chez les distributeurs
information fournie par Newsmanagers16/05/2017 à 16:15

(NEWSManagers.com) - La gestion d'actifs européenne est confrontée à de profondes mutations, entre autres une réduction des choix d'investissement et une pénurie de nouvelles offres à l'avenir, dans le sillage de l'introduction de la directive MIF II, estime le cabinet de conseil et de recherche Cerulli Associates dans la dernière livraison de " The Cerulli Edge - Europe Edition" .

Alors que les avis sont partagés sur l'évolution de l'architecture ouverte, une fois entrée en vigueur début 2018 la directive MIF II, le consensus veut que le choix de produits va diminuer en raison de la réglementation accrue qui compliquera la création de nouvelles sociétés de gestion ou de nouveaux fonds. " Dans le sillage de la directive MIF II, nous nous attendons à une forme d'architecture plus contrainte qui va remplacer la version ouverte. Toutefois, même dans ce nouveau cadre, les distributeurs vont probablement travailler avec un nombre plus limité de gestionnaires d'actifs. La collecte externe ne subira pas une baisse significative mais les gestionnaires devront travailler plus dur dans un environnement où les points d'entrée pour les souscriptions et les listes d'achat seront moins nombreux" , explique Barbara Wall, managing director chez Cerulli.

Les pays d'Europe du sud seront plus marqués par ces évolutions que ceux de l'Europe du nord, en raison principalement de la domination de grands groupes bancaires. Il est en effet très probable que ces grands groupes répondent à la nouvelle réglementation en réduisant l'accès aux produits externes. Cerulli estime toutefois qu'il existera encore de multiples opportunités pour les gestionnaires externes, notamment du côté des fonds de fonds et des mandats sous-conseillés.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.