Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

MICROP.

1.4200EUR
+0.71% 
Ouverture théorique 1.4200

FR0000077570 MUN

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    1.4050

  • clôture veille

    1.4100

  • + haut

    1.4250

  • + bas

    1.3900

  • volume

    15 762

  • valorisation

    41 MEUR

  • capital échangé

    0.06%

  • dernier échange

    26.04.18 / 17:35:12

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1.2800

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1.5600

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter MICROP. à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter MICROP. à mes listes

    Fermer

MICROPOLE (ex MICROPOLE UNIVERS) : Le Case Management, nouveau visage de l’optimisation des dossiers et des processus métiers selon Micropole

Actusnews23/06/2011 à 16:40

Gilles Moujeard, Responsable de l'offre Dématérialisation de Micropole, apporte son analyse sur le Case Management et ses outils qui répondent aux besoins d'optimisation des services opérationnels, en établissant une 'Vision 360' des dossiers à la croisée de la GED, de l'ECM et du BPM.

Quel que soit le secteur d'activité, les entreprises constituent et utilisent au quotidien des dossiers relatifs aux clients, aux produits ou encore aux services délivrés. Dans un monde physique, ces dossiers sont - trop souvent - matérialisés par une pochette cartonnée sur laquelle sont inscrites au marqueur quelques références, et qui regroupe tous les documents et pièces relatives à un sujet. A partir de nombreuses armoires de stockage, des gestionnaires manipulent chaque jour de nombreux dossiers pour consulter des informations, ajouter des documents ou effectuer des tâches bien particulières liées à leur métier. Bien souvent, des post-it ou des annotations manuscrites viennent les compléter en assurant la traçabilité des actions menées ou à mener et avancer dans leur traitement. On parle ainsi d'instruction de dossiers, dont l'aboutissement consiste bien souvent à une prise de décision : accorder un prêt, répondre à un courrier de réclamation, délivrer une autorisation, etc.

Transposés dans une logique informatique, les outils de Case management répondent à ces besoins d'optimisation des services opérationnels. Quasiment inconnus il y a encore deux ans, tous les éditeurs orientés  'Documents' proposent désormais une telle brique de Gestion de cas métiers pour dématérialiser les dossiers et avec l'ambition de révolutionner vos back-offices. D'un marché de spécialiste avec un taux de diffusion confidentiel, on s'oriente désormais vers une évangélisation de masse du marché, et le lancement de nombreux projets. A la croisée de la GED, de l'ECM et du BPM, le Case Management procure une 'Vision 360' des dossiers, en tirant parti de la somme des fonctionnalités collaboratives procurées par les différentes générations d'outils documentaires.

Construit sur la notion de 'Dossier numérique', cette nouvelle approche regroupe des contenus (documents & pièces diverses, informations brutes ou travaillées), des acteurs  (associés à des rôles) et des évènements (issus de workflows métiers), autour d'une pochette dématérialisée. Dans ces solutions, on retrouve :

·        des fonctions de collecte, de composition et de validation des différentes pièces constitutives de vos dossiers (papiers numérisés, mails et fax en réception ou en émission, documents numériques, etc.) ;

·        un moteur de règles de gestion destinées à valider chaque pièce séparément, et à garantir la cohérence d'ensemble ;

·        une capacité à paramétrer facilement des workflows dédiés à la circulation ou à la validation des pièces, pour instruire vos dossiers ;

·        des outils de suivi de l'avancement, pour la gestion des différentes catégories d'acteurs internes et/ou externes, et des délais associés ;

·        une conservation des documents engageants dans la durée, accompagnés de toutes les informations de traçabilité et des pistes d'audit associées.

Pour cette nouvelle génération d'outils, le point focal a été déplacé du processus vers le dossier, avec une préoccupation forte pour la gestion de la conformité et de la complétude des pièces qui le compose. A cette entité 'Dossier' sont rattachés des outils permettant une collaboration efficiente des contributeurs. Certains sont de simples projections numériques du traitement manuel (par exemple la notion de post-it dématérialisé ou d'annotation), d'autres sont totalement liées aux nouvelles possibilités offertes par un traitement numérique (relances automatiques, règles de gestion ou d'alertes, gestion de flux courriers de demandes d'informations, ou encore validation automatique des décisions prises).

Bref, tout est fait pour que les personnes impliquées dans le traitement d'un dossier retrouvent leurs marques et leurs habitudes d'antan : une pochette cartonnée qui circule et se complète au fur et à mesure des interventions, avec un niveau de souplesse et de permissivité digne d'un traitement papier !

Le Case management s'est habilement construit sur une approche très pragmatique, centrée sur l'opérationnel. A l'inverse des solutions destinées à automatiser les processus métiers, l'outil fait preuve de souplesse et d'adaptabilité pour gérer les cas à la marge et les imprévus, et éviter ainsi les blocages opérationnels. C'est bien la caractéristique majeure d'une solution orientée utilisateur, destinée à le séduire et à favoriser son adhésion. Les plates-formes intégrées de Case Management proposent également des fonctions de paramétrage avancées pour une mise en œuvre rapide, ce qui favorise la rapidité d'atteinte du ROI des projets. En dehors de ces aspects financiers, le volume croissant de nouveautés et de communications éditeurs sur ce sujet devraient favoriser la prise de conscience des potentialités d'optimisation des processus back-office, dans le cadre d'une « automatisation contrôlée, mais capable de souplesse », gage de l'agilité de l'organisation. Avec de telles annonces d'efficacité et de rentabilité rapide, les décideurs ne peuvent que lancer de tels projets ! 

À propos de Micropole | www.micropole.com

Micropole est une société européenne de conseil et d'ingénierie spécialisée dans les domaines de la Business Intelligence, du Web & IT, de l'ERP et du CRM. Le groupe accompagne ses clients sur l'ensemble des phases d'un projet, du conseil à la réalisation complète de la solution ainsi que sur la formation. Leader dans son domaine en France, en Suisse et en Belgique, le groupe est partenaire des principaux éditeurs de logiciel. Micropole regroupe plus de 1200 collaborateurs et intervient auprès de 800 clients (dont 80% des groupes du CAC 40). Micropole possède le label « Entreprise innovante » attribué par Oséo Innovation. Le groupe est coté sur le marché Eurolist compartiment C d'Euronext Paris et est inscrit au segment Next Economy (Code ISIN : FR0000077570 - Code mnémo : MUN). De plus amples informations, ainsi que le rapport financier semestriel, sont disponibles sur le site de la société : www.micropole.com

Information non réglementée
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-24245-230611-cp-case-management.pdf
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

                    

Valeurs associées

+0.71%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.