Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Michel-Edouard Leclerc : «Je suis contre la banalisation du travail du dimanche»

Le Parisien05/12/2013 à 07:40

Michel-Edouard Leclerc : «Je suis contre la banalisation du travail du dimanche»

Michel-Edouard Leclerc s'est fait discret pendant la révolte des Bonnets rouges. Le plus emblématique des patrons bretons explique sa position sur ce mouvement. Il répond au gouvernement qui avait appelé les magasins à ne pas répercuter la hausse de la TVA sur les prix. Cet ancien élève du petit séminaire de Viry-Châtillon (Essonne), s'oppose aussi au travail généralisé le dimanche.

Au 1er janvier prochain, la TVA augmente, le prix du chariot va-t-il être concerné?

MICHEL-ÉDOUARD LECLERC. Mon rôle est de freiner cette hausse mais au final, c'est toujours le consommateur qui paie. Si l'effet ne se fait pas sentir dès le mois de janvier, ce sera en février ou en mars. Les prix vont augmenter et nombreux sont les produits concernés. En 2014, le pouvoir d'achat va baisser. Ces derniers temps, on ressent vraiment dans les magasins une contraction de la consommation. Les clients ne se rendent plus dans les Centres Leclerc qu'à deux moments : la deuxième semaine, après le versement des allocations, et à la fin du mois, au moment de la paie.

Vous semblez très pessimiste?

Voilà trente ans que je suis distributeur. Je n'ai jamais vu une situation aussi tendue et anxiogène. J'écoute avec intérêt ceux qui parlent de différer la hausse de la TVA (NDLR : comme les députés du Front de gauche). J'ai hâte de savoir ce que le gouvernement annoncera et j'espère qu'il a prévu des mesures compensatoires pour les ménages. Ce n'est pas la baisse du prix du préservatif, cette annonce électoraliste, qui va compenser la hausse générale des prix.

Bercy vient de porter plainte contre votre enseigne pour « déséquilibre significatif » dans les relations que vos négociateurs entretiennent avec les fournisseurs. Pourquoi?

C'est un petit coup de règle sur les doigts de Leclerc, pour nous jeter en pâture au public. Les industriels voulaient plus de subventions européennes pour faire passer des hausses de prix. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.