Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Metabolic Explorer suspend sa guidance 2022
information fournie par AOF29/06/2022 à 18:39

(AOF) - Metabolic Explorer anticipe une réduction de ses volumes de vente et un impact significatif des coûts de matières premières sur son Ebitda Groupe, le menant à envisager un Ebitda Groupe négatif et à suspendre sa guidance 2022. « La hausse généralisée des coûts supportée par nos clients fabricants d'aliments et par les éleveurs, de même que la difficulté à répercuter cette hausse sur les prix de vente des produits de l'élevage auprès du consommateur final, pèsent ainsi sur le marché de la nutrition animale et sur le volume des ingrédients consommés, « explique la société.

L'épisode d'influenza aviaire au cours des premiers mois de 2022 a en outre entraîné la réduction du nombre d'animaux dans les élevages, participant à l'effritement de la demande en acides aminés.

A ce stade, le spécialiste de la fermentation industrielle permettant la fabrication d'ingrédients d'origine naturelle destinés aux marchés de la nutrition animale, de la cosmétique et des biopolymères n'a pas intégré dans ses prévisions d'éventuelles aides gouvernementales, notamment celles du plan de résilience d'aide aux entreprises grandes consommatrices d'électricité et de gaz.

De plus amples informations seront transmises au marché à l'occasion de la publication des résultats du 1er semestre 2022.

AOF - EN SAVOIR PLUS

La chimie française en pleine accélération

Après France relance (2 milliards d’euros consacrés à 135 projets dans la chimie), l’État a présenté le plan France 2030, qui fait la part belle aux produits chimiques. Cette reconnaissance soutient la visibilité du secteur, qui a prévu de recruter 120.000 personnes sur les cinq prochaines années. Cela correspond à une progression importante en tenant compte des effectifs totaux (environ 200.000 salariés). Elle répond au vieillissement des actifs dans la chimie. L’objectif est aussi d’accompagner la dynamique du secteur, qui bénéficie d'une croissance de 1,4 % par an en moyenne depuis quinze ans, contre un recul de 1,2% pour l’industrie en général. L’essor de nouvelles filières (matériaux pour les batteries, produits biosourcés et issus des biotechnologies, activités liées à l’économie circulaire…) reconfigure le marché.

Valeurs associées

Euronext Paris +4.94%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.