Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Merck affiche un CA inférieur au consensus au 1er trimestre

Reuters01/05/2013 à 22:04

MERCK FAIT MOINS BIEN QUE PRÉVU AU 1ER TRIMESTRE

(Reuters) - Merck a publié mercredi un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au premier trimestre et abaissé son objectif de résultat 2013, sous le coup à la fois de la concurrence des génériques et de la hausse du dollar, évolution qui affecte ses ventes à l'étranger.

Les performances trimestrielles du groupe pharmaceutique américain ont notamment été marquées par une chute inattendue des ventes de son médicament contre le diabète Januvia.

L'action perdait 2,6% à 45,78 dollars à Wall Street vers 16h GMT, les investisseurs s'inquiétant de savoir si le groupe saura mettre de nouveaux produits sur le marché rapidement afin de compenser la perte de vitesse de Januvia.

"On est arrivé à un point d'inflexion pour Januvia," estime l'analyste de Morningstar Damien Conover. "Le médicament arrive à maturité et connaîtra une croissance forte, mais en baisse, au cours des prochaines années, face à une concurrence plus vive."

Merck a réalisé un bénéfice net de 1,59 milliard de dollars, soit 52 cents par action, contre 1,74 milliard (56 cents/action) un an plus tôt, résultat qui avait été affecté par des charges d'acquisition et de restructuration de 1,6 milliard de dollars.

Son chiffre d'affaires a reculé de 9% à 10,7 milliards de dollars, alors que le consensus était de 11,09 milliards.

Pour l'ensemble de l'exercice 2013, le groupe a revu en baisse son objectif de résultat, entre 3,45 et 3,55 dollars par action, hors éléments exceptionnels, contre 3,60 à 3,70 dollars annoncés en février. Il prévoit un chiffre d'affaires annuel en baisse de trois ou quatre pour cent par rapport à celui de 2012.

Pour justifier la révision en baisse de son objectif annuel, Merck a évoqué "des pressions sur les ventes qui s'avèrent plus fortes que prévu", dont l'appréciation du dollar, de nouveaux programmes de recherche et une charge fiscale plus lourde.

"La faiblesse du premier trimestre ne peut être prise que comme un appel au clairon à la direction et aux investisseurs", estime Andrew Baum, analyste chez Citibank, dans une note. Il estime que le groupe doit mieux gérer ses coûts, son portefeuille de médicaments et les attentes des investisseurs.

Les ventes de Januvia, le médicament du groupe qui affichait la croissance la plus forte depuis sa mise sur le marché en 2006, ont reculé de 4% à 884 millions de dollars après avoir augmenté de plus de 15% au trimestre précédent.

De même, touché de plein fouet par la concurrence des génériques, Singulair, son traitement anti-asthmatique vedette, a vu ses ventes chuter de 75% à 337 millions de dollars, contre 1,34 milliard au premier trimestre 2012.

Malgré les défis, son directeur général Kenneth Frazier a déclaré que les fondamentaux de Merck restaient solides.

"Nous pensons que le second semestre de cette années sera un meilleur indicateur de la vigueur de notre activité", a-t-il déclaré lors de la présentation des résultats aux analystes.

Le groupe a par ailleurs annoncé un nouveau plan de rachat d'actions de 15 milliards de dollars, ajoutant qu'il achèterait environ 7,5 milliards de dollars au cours des 12 prochains mois.

Ransdell Pierson, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

197.35 +0.56%
29.2 +0.69%
46.05 0.00%
85.5 -17.40%
RPX
8.8 +0.69%
77.64 +0.60%
1.287 -0.29%
19.931 -0.11%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.