1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

May : Les négociations sur le Brexit ont apporté des progrès
Reuters22/09/2017 à 16:11

    FLORENCE, Italie, 22 septembre (Reuters) - Theresa May a 
jugé vendredi que les premières négociations sur le Brexit 
avaient été parfois difficiles mais qu'elles avaient permis des 
progrès concrets.  
    "Nous avons déjà conduit trois séries de négociations et 
même si par moments, ces négociations ont été difficiles, il est 
clair que, grâce au professionnalisme et aux efforts (des 
négociateurs) David Davis et Michel Barnier, nous avons effectué 
des progrès concrets sur de nombreuses questions importantes", a 
déclaré la Première ministre britannique lors d'un discours 
prononcé à Florence sur l'avenir des relations entre l'UE et le 
Royaume-Uni. 
    Theresa May a estimé que le Royaume-Uni et l'UE avaient tout 
intérêt à trouver une solution créative pour leurs futures 
relations commerciales, en jugeant qu'il n'était pas nécessaire 
d'imposer des barrières douanières là où il n'en existe pas 
aujourd'hui. 
    Elle a jugé que devenir membre de l'Espace économique 
européen ne conviendrait pas au Royaume-Uni, ni un accord 
commercial de type Ceta conclu entre l'UE et le Canada.  
    Les quatre libertés de circulation fondamentales de l'UE 
(biens, services, capitaux, personnes) s'appliquent au sein de 
l'EEE qui rassemble, outre les 28 Etats de l'UE, la Norvège, 
l'Islande et le Liechtenstein. 
    "Le peuple britannique a décidé de quitter l'UE et de 
devenir une nation globale de libre-échange capable de définir 
sa propre voie dans le monde", a-t-elle ajouté.  
    "Pour beaucoup, c'est une période excitante pleine de 
promesses. Pour d'autres, c'est une période inquiétante. Je 
regarde l'avenir avec optimisme." 
    La livre sterling a creusé ses pertes face au dollar, 
passant sous 1,35 dollar (-0,6%) pendant le discours de Theresa 
May.   
    Le FTSE de la Bourse de Londres  .FTSE  a augmenté 
parallèlement ses gains (+0,6%), la baisse du sterling 
favorisant les nombreuses valeurs exportatrices qui le 
composent. Le rendement du Gilt à 10 ans  GB10YT=TWEB  a perdu 
deux points de base, à 1,342%, avant de remonter légèrement. 
 
 (William James et Isla Binnie, avec Patrick Vignal à Paris,; 
Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 

Valeurs associées

+1.95%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

42.47 +2.54%
4875.93 +1.70%
CGG
1.502 +3.94%
1.137 0.00%
1.786 -0.03%

Les Risques en Bourse

Fermer