1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

May attendue à Bruxelles en pleine impasse sur le Brexit

Reuters16/10/2017 à 15:12
    LONDRES/BRUXELLES, 16 octobre (Reuters) - Theresa May et son 
ministre du Brexit David Davis se rendent lundi soir à Bruxelles 
pour rencontrer le chef des négociateurs européens, Michel 
Barnier, et le président de la Commission européenne, 
Jean-Claude Juncker. 
    La rencontre, prévue à 16h30 GMT, est programmée depuis des 
semaines, dit-on au cabinet de la Première ministre britannique. 
    Vendredi dernier, l'agence officiel de Jean-Claude Juncker 
ne mentionnait pourtant pas ce dîner. 
    Londres espérait que le Conseil européen de jeudi et 
vendredi à Bruxelles entérinerait l'ouverture de discussions 
entre Britanniques et Européens sur l'avenir des relations entre 
le Royaume-Uni et l'Union européenne après le Brexit en mars 
2019. 
    Mais les Européens ont posé comme préalable des progrès sur 
les négociations portant les modalités du divorce, progrès 
qu'ils jugent pour l'instant insuffisants malgré le discours 
prononcé le 22 septembre par Theresa May à Florence, dans lequel 
la Première ministre a déclaré que Londres honorerait ses 
engagements financiers et souhaitait une période de transition 
permettant d'adoucir la rupture. 
    Le dernier cycle de discussions n'a permis aucune avancée 
significative cette semaine, Michel Barnier évoquant une 
"impasse" sur la question des obligations financières que 
Londres doit remplir avant de sortir de l'Union européenne. 
    Face aux semaines qui s'écoulent sans résultat avant la date 
butoir de mars 2019, la perspective d'un échec des négociations 
est peu à peu intégrée dans les scénarios des principaux 
acteurs.  
    En réponse à des propositions de Michel Barnier, le Conseil 
européen pourrait cependant donner son feu vert à l'ouverture de 
discussions internes à l'UE sur l'avenir des relations GB-UE. 
    Mais même cette option se heurte à de vives résistances, de 
la part notamment de l'Allemagne et la France.  
    Les Vingt-Sept se réuniront vendredi en l'absence de Theresa 
May et publieront ensuite une déclaration qui est en cours 
d'élaboration.  
    Les Etats membres ont l'intention de durcir les conditions 
sous lesquelles Michel Barnier sera autorisé à commencer à 
explorer des scénarios de transition.  
    Les modalités du divorce portent sur trois points 
essentiels: l'argent dû par le Royaume-Uni, les droits des 
ressortissants de l'UE au Royaume-Uni après le Brexit et 
l'avenir de la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord. 
    En fin de semaine dernière, une porte-parole de Theresa May 
a déclaré que la Première ministre aurait "davantage à dire" sur 
la facture du Brexit jeudi lors du Conseil européen. 
    A l'issue d'une réunion similaire en avril dernier au 10, 
Downing Street, des fuites avaient évoqué le "choc" éprouvé par 
Jean-Claude Juncker devant les attentes des Britanniques, qu'il 
jugeait irréalistes, ce qui avait passablement irrité May. 
    Prié de dire ce qu'il attendait de la rencontre de lundi, le 
président de la Commission européenne a déclaré: "Je verrai 
Madame May ce soir, on discutera, et vous verrez à l'autopsie." 
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 
ANALYSE-La négociation du Brexit tourne à la partie de poker    
  
CHRONOLOGIE des négociations du Brexit       
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> 
 (William James, Alastair Macdonald; Pierre Sérisier et 
Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.0224 -5.08%
1.553 -27.05%
0.88866 +0.11%
1.14057 +0.68%
0.0902 -6.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.