Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Maurel & Prom : les profits semestriels bondissent avec les cours de l'or noir
information fournie par AOF05/08/2022 à 08:42

(AOF) - Maurel & Prom a dévoilé des résultats en forte hausse au premier semestre 2022 grâce à des prix du pétrole élevés. Le résultat net de 138 millions de dollars du groupe pétrolier a plus que quadruplé sur un an tandis que l’excédent brut d’exploitation a bondi de 113% à 250 millions de dollars. Le prix de vente moyen de l’huile a atteint 105 dollars par baril contre 63 dollars par baril au premier semestre 2021.

Olivier de Langavant, Directeur Général de Maurel & Prom, a déclaré : " Les résultats du Groupe pour le premier semestre reflètent la dynamique actuelle du secteur. Dans cet environnement porteur, nous continuons de travailler à maximiser la performance financière en maintenant la discipline opérationnelle et notamment le contrôle des coûts. Le rafraichissement du portefeuille d'actifs, avec notre sortie du Canada et le renforcement de notre présence en Colombie, témoigne de la poursuite de notre stratégie de développement raisonné. Les forages d'exploration prévus en Colombie au quatrième trimestre 2022 s'inscrivent pleinement dans cet objectif ".

La dette nette s'élève à 195 millions de dollars au 30 juin 2022, réduite de 148 millions de dollars par rapport au 31 décembre 2021.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Une demande mondiale en croissance

L'AIE (Agence Internationale de l'Energie) estime que la demande mondiale devrait s'établir à 99,4 Mb/j (millions de barils par jour) pour 2022, un niveau légèrement revu en hausse en raison d'une croissance plus forte que prévue en mars et avril. Cela reste néanmoins 1 Mb/j au-dessous des niveaux de 2019. Dès 2023 l'AIE prévoit que la demande pétrolière mondiale devrait dépasser les niveaux d'avant la pandémie de Covid, tirée par la demande chinoise. Cette dernière a été fortement affectée par les graves perturbations liées au Covid-19 cette année. L'année prochaine, le rebond de la demande chinoise fera plus que compenser un ralentissement du côté des pays de l'OCDE. A moyen-terme la forte reprise du trafic aérien soutient la demande pétrolière, avec une dynamique des voyages en avion en Europe et en Amérique du nord de plus en plus manifeste souligne l'AIE.

Valeurs associées

Euronext Paris +2.77%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.