1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Maurel & Prom : la Bourse toujours dubitative
Cercle Finance17/09/2019 à 17:12

(CercleFinance.com) - Certes, Total, TechnipFMC, CGG et Vallourec sont les valeurs parisiennes les plus couramment associées au pétrole. Mais il en est une autre : Maurel & Prom.

Certes, le capital de Maurel & Prom, bien connu des petits porteurs lorsque Jean-François Hénin en était le patron et le premier actionnaire, est désormais contrôlé par la société d'Etat indonésienne Pertamina à 71% environ. Mais le flottant demeure significatif et le titre se traite dans des volumes appréciables : plus de 200.000 pièces par en moyenne lors des dernières séances.

Fondamentalement, cette valeur pétrolière capitalisant plus de 600 millions d'euros a enregistré, au 1er semestre, un rebond marqué de sa production gabonaise : + 16%, à plus de 20.000 barils/jour en part Maurel & Prom. Et ce en dépit d'un retrait de 17% des extractions de gaz tanzanien pour des raisons climatiques. Soit, au final, + 7% pour la production globale du semestre, à 25.326 barils d'équivalent-pétrole/jour.

Notons que l'EBITDA semestriel a pris 17%, à 137 millions de dollars, et que le flux de trésorerie généré par les opérations a bondi de 86% à 173 millions. Ce qui permettra de financer de l'exploration, voire des acquisitions. D'ailleurs, la trésorerie dépassait fin juin les 360 millions de dollars.

Notons d'ailleurs que le directeur général, Michel Hochard, avait déclaré en juillet : 'pour le second semestre, notre objectif est de poursuivre notre croissance organique et, dans le cadre de la stratégie de développement de l'entreprise, de saisir de nouvelles opportunités d'acquisition'.

Au creux de l'été, le groupe a ainsi proposé de racheter Amerisur Resources, société présente en Colombie et cotée à Londres, en vue d'une OPA mixte à 17 pence par action, soit une valorisation de plus de 250 millions de dollars. Le cas échéant, Maurel & Prom, qui diversifierait ainsi son exposition géographique, envisageait aussi la cotation de son action à Londres. Pour l'heure, la proposition a été repoussée par Amerisur - dont l'action se traite toujours vers 17 pence à ce jour. A suivre.

En attendant, à la Bourse de Paris, le titre Maurel & Prom stagne vers 3 euros, soit non loin de ses plus bas niveaux depuis fin 2015.

EG

Valeurs associées

Euronext Paris -0.95%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • tomclair
    18 septembre09:35

    Le cours est ridicule et décalé de la santé financière de l'entreprise, mais nous vivons maintenant dans un monde où le cours de bourse est donné par les algo et la VAD et non par l'économie

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer