Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Maurel & Prom : chiffre d'affaires en hausse de 52% en 2021
information fournie par AOF27/01/2022 à 08:50

(AOF) - Maurel & Prom a réalisé en 2021 un chiffre d'affaires de 500 millions de dollars, en hausse de 52%. Le prix de vente moyen du baril s'est établi l'an dernier à 72,5 dollars, en très nette hausse (81%) par rapport à l’année 2020 (40,1 dollars le baril). La production valorisée du groupe (revenus des activités de production, hors décalages d’enlèvement et réévaluation des stocks) s’élève à 489 millions de dollars pour 2021, en augmentation de 51%. La dette nette a baissé de 112 millions à 343 millions après prise en compte des 100 millions versés dans le cadre de l'accord global avec le Gabon.

Olivier de Langavant, directeur général de M&P, a déclaré : " M&P continue de bénéficier de la bonne tenue des prix du brut, qui permet un désendettement rapide. Les derniers mois ont vu une activité soutenue pour le groupe, avec la signature d'un accord qui renforce et pérennise notre présence au Gabon, ainsi que l'octroi d'une nouvelle licence d'exploration en Colombie. Ce renouvellement de notre portefeuille d'actifs témoigne de notre engagement à poursuivre le développement de nos activités. "

AOF - EN SAVOIR PLUS

Atteindre la neutralité carbone

En 2021 les compagnies pétrolières consacreront 4% de leurs dépenses aux énergies décarbonées, contre seulement 1% en 2020. Ces investissements restent néanmoins largement insuffisants pour lutter contre le changement climatique, prévient l'Agence internationale de l'énergie. Ils demeurent très inégaux selon les acteurs. Total va investir 3 milliards de dollars dans les énergies décarbonées et la génération d'électricité cette année, soit plus de 20% de ses dépenses. Le groupe prévoit une proportion d'au moins 15% en moyenne d'ici à 2025. Cette part est bien moindre pour les américains Exxon et Chevron ou pour les compagnies nationales des pays producteurs comme le saoudien Aramco, le russe Gazprom ou le brésilien Petrobras. Quant à Shell, la justice néerlandaise l'a récemment condamné à réduire ses émissions de 45% d'ici à 2030.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.33%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.