Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Mauna Kea Technologies pénalisé par le variant Delta au quatrième trimestre
information fournie par AOF29/10/2021 à 09:55

(AOF) - Mauna Kea Technologies cède 3,7% à 0,98 euro,soit son plus bas niveau depuis avril 2020. Le fabricant français de dispositifs médicaux qui fabrique et commercialise Cellvizio, la plateforme d'imagerie cellulaire in vivo en temps réel, a réalisé au troisième trimestre 2021 un chiffre d'affaires de 1,8 million d'euros, en baisse de 13%. Les ventes de consommables ont reculé de 20% à 0,7 million. Les ventes de systèmes ont baissé de 11% à 0,8 million. Les ventes de services sont restées stables à 0,3 million.

"Les résultats de nos ventes du troisième trimestre reflètent une tendance plus faible que prévue en matière de procédures et d'équipements sur nos principaux marchés commerciaux, en raison de la recrudescence des cas de Covid-19 associés au variant Delta ", a déclaré Robert L. Gershon, président-directeur général de Mauna Kea Technologies.

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires affiche un gain de 23% à 5,1 millions d'euros.

Compte tenu de la reprise plus lente que prévu du marché mondial des biens d'équipement à ce jour et de ses perspectives commerciales revues sur ses principaux marchés mondiaux en raison de la hausse inattendue des cas de Covid-19 liée au variant Delta, le groupe a révisé ses prévisions de croissance pour l'année 2021.

Mauna Kea Technologies prévoit pour le quatrième trimestre une amélioration séquentielle de se ventes.

Plus précisément, le groupe prévoit au quatrième trimestre une augmentation des ventes de l'ordre de 18% à 20% par rapport au troisième trimestre, grâce principalement à la bonne exécution de sa stratégie commerciale, à l'amélioration mesurée de la demande de consommables et à la modeste amélioration de l'environnement des biens d'équipement.

Il tablait jusque-là sur une augmentation des ventes de l'ordre de 25 à 30% en glissement annuel pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2021.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Coup d'accélérateur pour la pharmacie française

A l'issue d'un récent CSIS, les autorités françaises ont annoncé un montant de crédits (7 milliards d'euros) jamais atteint : 1,5 milliard pour la recherche hospitalo-universitaire, 2 milliards d'investissement en santé via bpi france, 1,5 milliard d'aides à la relocalisation de projets industriels, et 2 milliards pour renforcer l'investissement dans trois filières d'avenir (la bioproduction, la médecine numérique, et la préparation aux pandémies). Par ailleurs la croissance annuelle des dépenses de médicaments remboursées par l'Assurance-maladie sera de 2,4%, ce qui devrait générer une croissance d'au moins 0,5% du chiffre d'affaires des laboratoires,

Surtout, la procédure normale de commercialisation des médicaments va être accélérée (jusqu'à 500 jours gagnés) si le service médical rendu est suffisant.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.50%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.