Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Matières premières : inquiétudes du marché

Boursorama16/09/2014 à 18:52

Symbolique de la baisse des prix des matières premières, le pétrole s'est rétracté de 10 à 15% en seulement trois mois.

Certaines matières premières connaissent une rechute de leur cours et retrouvent leur niveau d'il y a cinq ans. En cause : le ralentissement de la demande chinoise et la faible croissance européenne. Le pétrole, l'alimentaire et certains métaux font partie des plus touchés.

Depuis trois mois, les matières premières ne sont plus à la fête. Les cours du pétrole, suivis avec attention, sont revenus à leurs niveaux d'il y a deux ans. Le Brent et le WTI se sont ainsi rétractés de 10 à 15% depuis le mois de juin. Si cela se ressent sur les prix à la pompe qui sont désormais loin de leurs records, cette baisse est également symptomatique d'une demande mondiale dont la croissance s'est réduite. Dans ce contexte, les récentes aggravations géopolitiques au Moyen-Orient ont eu un impact réduit sur les cours, alors que la production de pétrole de schiste en Amérique du Nord reste abondante.

L'or connait une stagnation de sa valeur après avoir connu une forte baisse au cours de l'année dernière. La Chine et l'Inde sont moins demandeuses du métal jaune et la pression s'est relâchée sur les marchés financiers, réduisant ainsi le traditionnel engouement pour cette valeur refuge. L'once d'or s'échange actuellement à 1.234$, alors qu'elle atteignait encore 1.800$ il y a deux ans.

Les matières premières alimentaires voient  leur prix baisser à cause d'une abondance d'offre. Les récoltes ont été bonnes cette année tandis que la demande a connu une légère diminution, provoquant la chute du blé (-18%) ou encore du soja (-25%) depuis le début de l'année. En revanche le café (+62%) et le cacao (+13%) enregistrent actuellement les meilleures performances de ce secteur.

Les métaux connaissent quant à eux des variations dispersées. Ainsi, si certains métaux s'apprécient depuis le 1er janvier comme le nickel (+32%), le palladium (+18%) ou l'aluminium (+11%), d'autres enregistrent des baisses plus ou moins marquées comme le cuivre (-7%) et surtout le minerai de fer (-37%) dont l'extraction a été particulièrement abondante alors que la demande n'a pas suivi.

Xavier Bargue

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M4358281
    24 septembre10:48

    le Pétrole baisse ..mais c'est parfait !

    Signaler un abus

  • faites_c
    16 septembre17:21

    C'est fantastique comme les journalistes sont capables de tout expliquer à posteriori! Le ralentissement de la demande chinoise n'est connu que depuis samedi mais c'est la cause de la chute du cours des matières premières qui en 4 jours auraient réussi à perdre tout ce qu'ils avaient gagné en 5 ans! Il faut que Mr Bargue arrête de vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes et d'autant plus que les exemples donnés ne confirment pas son texte!

    Signaler un abus

  • cachagui
    16 septembre17:14

    Il serait bien que nous arretions les uns les autres de speculer aussi bien a la hausse qu'a la baisse et nous eviterions ne reproduirions pas un scenario equivalent a la crise de 1929..!

    Signaler un abus

  • M8407451
    16 septembre17:13

    Par contre le prix du fioul ou de l'essence ne bouge pas

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.