Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Martin Schulz (SPD) promet une hausse des impôts pour les riches

Reuters19/06/2017 à 17:34
    par Michael Nienaber 
    BERLIN, 19 juin (Reuters) - Martin Schulz, chef de file des 
sociaux-démocrates aux élections législatives de septembre en 
Allemagne, a promis lundi d'augmenter l'impôt sur le revenu pour 
les riches et de supprimer le prélèvement forfaitaire à la 
source s'appliquant aux revenus du capital. 
    "Nous allons réduire la charge fiscale sur les petits 
revenus et les revenus intermédiaires et soutenir les familles", 
a déclaré Martin Schulz aux journalistes, une mesure qui ferait 
économiser selon lui chaque année à ces ménages 15 milliards 
d'euros d'impôts.  
    Cette politique fiscale, a-t-il dit, devrait stimuler la 
consommation dans le pays et réduire l'excédent commercial 
allemand en renforçant les importations en provenance d'autres 
pays européens. "Notre proposition est bonne non seulement pour 
l'Allemagne mais aussi pour l'Europe", a-t-il ajouté.  
    Le SPD, partenaire de la "grande coalition" au pouvoir 
depuis 2013, a axé sa campagne électorale sur la justice 
sociale, tentant une politique plus à gauche mais sans grand 
succès puisque dans les derniers sondages, l'alliance CDU-CSU 
d'Angela Merkel conserve 12 à 15 points d'avance sur le parti de 
Martin Schulz dans les intentions de vote.  
    Martin Schulz a précisé que le taux d'imposition maximal 
serait porté de 42 à 45%. Pour éviter les hausses fiscales chez 
les classes moyennes, le SPD entend parallèlement relever de 
54.000 à 76.200 euros le seuil de revenus annuels à partir 
duquel ce taux supérieur s'applique.  
    De l'autre côté, le Parti social-démocrate souhaite 
augmenter de 45 à 48% la "taxe spéciale" sur les revenus au-delà 
de 250.000 euros ou plus.  
    Sur les revenus du capital, le SPD espère remplacer le 
prélèvement forfaitaire à la source par un système par paliers, 
afin que le travail et le capital soient taxés de manière 
équitable. 
    Introduit en 2009 par le ministre des Finances Peer 
Steinbrück (SPD) pour lutter contre l'évasion fiscale, ce 
prélèvement forfaitaire à la source est fixé à 25% des revenus 
privés issus du capital. 
 
 (Arthur Connan pour le service français, édité par Henri-Pierre 
André) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.