Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

MARKS & SPENCER

310.70GBX
+2.17% 
valeur indicative 3.55 EUR
Ouverture théorique 305.20

GB0031274896 MKS

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    305.10

  • clôture veille

    304.10

  • + haut

    312.30

  • + bas

    304.80

  • volume

    13 690 302

  • valorisation

    504 812 MGBX

  • capital échangé

    0.84%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:50:06

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    320.30

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter MARKS & SPENCER à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter MARKS & SPENCER à mes listes

    Fermer

Marks & Spencer ferme des magasins, se replie sur l'alimentaire

Reuters08/11/2016 à 10:46
    * M&S ferme 30 magasins au Royaume-Uni et 53 à l'étranger 
    * En France, le groupe ferme ses 7 magasins détenus en 
propre 
    * Le bénéfice du premier semestre 2016/2017 en baisse de 
18,6% 
 
 (Actualisé avec précisions, citations et cours de Bourse) 
    par James Davey 
    8 novembre (Reuters) - Marks & Spencer  MKS.L  a annoncé 
mardi la fermeture prochaine d'une trentaine de magasins au 
Royaume-Uni et de 53 à l'étranger, dont ses sept magasins 
détenus en propre en France, dans le cadre d'une réorganisation 
qui vise à mettre l'accent sur l'alimentation au détriment de 
l'habillement et des articles pour la maison. 
    Le distributeur britannique plus que centenaire, dont le 
cours de Bourse a flanché de 22% depuis le début de l'année, a 
fait état d'une baisse de 18,6% de son bénéfice sur les six 
premiers mois de son exercice 2016-2017. 
    Steve Rowe, arrivé en avril aux commandes du groupe en 
difficulté, avait jusqu'ici porté ses efforts sur le 
redressement des activités non alimentaires. Les mesures 
annoncées mardi visent à restructurer en cinq ans le parc 
immobilier de M&S au Royaume-Uni, qui regroupe quelque 900 
magasins, et à réorganiser ses activités internationales. 
    "Ce sont des décisions difficiles mais vitales pour 
construire le M&S du futur, plus simple, plus pertinent, 
multicanal et offrant de solides rendements", a-t-il déclaré. 
    Au Royaume-Uni, le groupe va repositionner environ 25% de 
ses espaces actuellement dédiés à l'habillement et à la maison, 
fermer une trentaine de magasins et en transformer 45 autres qui 
ne vendront plus que de l'alimentation. 
    Le coût de ce programme est estimé à 50 millions de livres 
(56 millions d'euros) sur les trois prochaines années, un 
montant qui atteindra 100 millions les deux années suivantes. 
    L'alimentation représente plus de la moitié du chiffre 
d'affaires du groupe et un tiers de ses bénéfices. En mai, Steve 
Rowe avait annoncé que M&S ouvrirait 200 "food shops" 
supplémentaires d'ici 2019. 
    A l'international, M&S va fermer ses magasins détenus en 
propre sur dix marchés, dont la France et la Chine, pour un coût 
de 150 à 200 millions de livres sur les 12 prochains mois.  
     
    LES MAGASINS FRANÇAIS DU GROUPE PERDENT DE L'ARGENT 
    Cette décision est censée lui permettre de mettre fin à des 
pertes annuelles de quelque 45 millions de livres, pour un 
chiffre d'affaires de 171 millions, et elle ne laissera 
subsister que des magasins franchisés. 
    Marks & Spencer exploite actuellement à l'international un 
réseau de 468 magasins dans 58 pays ou territoires, dont 194 
détenus en propre et 274 franchisés. 
    En France, le groupe va fermer ses sept magasins en propre 
dont celui des Champs-Elysées à Paris pour ne conserver plus que 
11 magasins "Food" franchisés en région parisienne. 
    "Depuis le retour de Marks & Spencer sur le marché français 
en 2011, les magasins en propre sont déficitaires: pour 
2015-2016 les pertes s'élèvent ainsi à 19 millions de livres (26 
millions d'euros)", a-t-il précisé dans un 
communiqué.  
    Le groupe va de même fermer ses 10 magasins en Chine et 
quitter également les marchés belge, estonien, hongrois, 
lituanien, néerlandais, polonais, roumain et slovaque. 
    Sur les six mois au 1er octobre, le bénéfice total de Marks 
& Spencer a baissé à 231,1 millions de livres contre 284 
millions un an plus tôt, un résultat toutefois supérieur au 
consensus qui le donnait à 216 millions. 
    Les ventes à périmètre comparable ont reculé de 2,9% dans 
l'habillement et les articles pour la maison, une baisse moins 
forte que celle attendue de 3,9% et qui marque une amélioration 
par rapport à la chute de 8,9% au premier trimestre. 
    Dans l'alimentation, les ventes ont baissé de 0,9% à 
périmètre comparable. 
    Du fait de la dépréciation de la livre, M&S s'attend 
désormais à une augmentation de sa marge brute comprise entre 
zéro et 50 points de base dans le non-alimentaire pour 
l'ensemble de l'exercice 2016-2017, alors qu'il prévoyait 
auparavant une amélioration de 50 à 100 points de base. 
    Le groupe maintient son acompte sur dividende à 6,8 pence 
mais n'effectuera pas de distribution additionnelle à ses 
actionnaires au deuxième semestre compte tenu du coût de son 
plan de réorganisation et des conditions de marché 
"incertaines." 
    L'action M&S perdait 0,92% à 345,8 pence à la Bourse de 
Londres vers 9h40 GMT, alors que l'indice FTSE 100  .FTSE  
gagnait 0,09%. 
     
 
 (Véronique Tison pour le service français, édité par Marc 
Angrand) 
 

Valeurs associées

+2.17%
+0.18%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.