1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mario Draghi un brin trop réservé pour atteindre son objectif
Le Revenu09/12/2016 à 10:18

Mario Draghi, président de la BCE. (© BCE)

Faire du tapering sans le dire, l'exercice n'était pas facile. Pour faire passer l'idée d'une réduction du programme d'achats d'actifs de la BCE sans souffler sur les braises de marchés obligataires en état de surchauffe, M. Draghi se devait de ne pas paraître trop confiant. Le président de la BCE risque toutefois d'avoir un peu trop chargé la barque.

Après une première réaction marquée des marchés à l'annonce d'une réduction du QE à 60 milliards d'euros à partir du mois de mars, la conférence de presse a jeté un froid. C'est, en effet, un M. Draghi particulièrement prudent qui est apparu devant les journalistes, assurément préoccupé par la tournure de l’environnement politique et géopolitique international et surtout moins confiant qu'envisagé sur l'avenir économique de la zone euro.

Les prévisions de croissance à horizon 2018-2019 ne vont pas au-delà de 1,5%-1,6% tandis que le scénario d’un retour de l’inflation vers 2% à horizon 2019, que M. Draghi avait lui-même annoncé la semaine dernière, n’a pas été retenu : à 1,7%, la prévision d’inflation officielle pour 2019 est le reflet d’un diagnostic des plus réservés pour la zone euro.

La BCE revoit sa copie

L’évocation d’un possible retour à 80 milliards si nécessaire et l’élargissement de la gamme d’actifs éligibles au QE n’étaient pas non plus de nature à laisser envisager une quelconque normalisation des

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4215.96 -4.10%
34.265 -3.18%
0.0018 +63.64%
15.5 -0.64%
12.3 +24.49%

Les Risques en Bourse

Fermer