Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marée noire-L'île Maurice doit "se préparer au pire des scénarios"
Reuters10/08/2020 à 20:19

NAIROBI, 10 août (Reuters) - L'île Maurice doit se préparer au "pire des scénarios" après l'échouage d'un vraquier sur un récif du sud-est de l'Etat de l'Océan indien, même si la fuite initiale a été stoppée, a déclaré lundi le Premier ministre mauricien.

Plusieurs fissures ont été observées sur la coque du MV Wakashio, qui a toujours 2.000 tonnes de fioul dans ses réservoirs, a expliqué Pravind Kumar Jugnauth.

"Nous devons nous préparer au pire des scénarios. Il est clair qu'à un certain stade, le navire se brisera", a-t-il ajouté.

On estime pour l'heure qu'environ 1.000 tonnes de pétrole se sont déversées dans la mer.

Des bouées ont été confectionnées à l'aide de feuilles de canne à sucre, de bouteilles en plastique et de cheveux que les habitants ont volontairement coupés pour tenter d'endiguer la marée noire.

"Les cheveux absorbent le pétrole, pas l'eau", a expliqué Tello, fondateur de l'agence d'écotourisme Mauritius Conscious, interrogé par Reuters au téléphone.

"Nous commençons à trouver des poissons morts. Nous commençons à voir des animaux comme des crabes recouverts de goudron, des oiseaux de mer aussi, dont certains ne pourront pas être sauvés", a déclaré Vikash Tatayah, directeur de la conservation des espèces à la Mauritius Wildlife Foundation.

Le gouvernement mauricien a déclaré l'état d'urgence et demandé l'aide de la France, qui a envoyé de la Réunion une vingtaine de tonnes de matériel et des experts.

Le MV Wakashio s'est échoué le 25 juillet mais il a fallu attendre plusieurs jours avant que les autorités mauriciennes constatent que des tonnes d'hydrocarbures s'échappaient de sa coque.

(Katharine Houreld et Duncan Miriri; version française Jean-Stéphane Brosse)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cbaillit
    11 août08:19

    L' ile Maurice, état indépendant, dont le tourisme de luxe représente la première source de revenus ....et le gouvernementmet 10 jours à réagir quand un navire "vraquier" délabré vient livrer et s'échouer sur la barrière de corail !!!Une enquête internationale SVP

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer