1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marchés dans le vert malgré les tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Chine
TrackInsight26/05/2020 à 11:42

Semaine du 18 au 24 Mai 2020

L'optimisme a été de mise tout au long de la semaine malgré les tensions grandissantes entre les Etats-Unis et la Chine, après que cette dernière ait proposé une nouvelle loi sécuritaire pour Hong Kong, remettant ainsi en cause le principe "un pays, deux systèmes" au risque de raviver les manifestations. L'autre mauvaise nouvelle est venue du ministère du travail américain qui a dévoilé plus de 2.4 millions d'inscriptions supplémentaires au chômage en une semaine, portant le nombre cumulé de pertes d'emplois à près de 39 millions depuis le début de la crise sanitaire. De toute évidence, il faudra beaucoup de temps pour amortir cette onde de choc.

Pourtant, les marchés financiers ont de nouveau été résilients, même si la pandémie de coronavirus est loin d'être maîtrisée. Il semble que la moindre bonne nouvelle soit vue comme une opportunité d'aller de l'avant, faisant fi des licenciements massifs et du risque de confrontation sino-américaine.

À titre d'illustration, les indices actions ont fortement rebondi lundi, après que la société de biotech Moderna ait révélé que son vaccin expérimental contre le coronavirus présentait des résultats plutôt prometteurs lors des premiers essais effectués. Il faut également dire que les commentaires de Jérôme Powell sur CBS 60 minutes ont également conforté les acteurs de marché après qu'il ait souligné que la Réserve Fédérale ne manquait pas de munitions, laissant ainsi la porte ouverte à de nouveaux programmes de prêts si nécessaire.

Du coup, le VIX (indice de volatilité CBOE) chutait de 11.7% sur la semaine, sous la barre des 30, et les marchés actions américains clôturaient en hausse, faisant plus que compenser les pertes de la semaine précédente : Russell 2000 +7.84%, DJIA +3.29%, S&P 500 +3.20%, et Nasdaq Composite +3.44%. Le S&P 500 n'est plus qu'à environ 12.7% sous son plus haut niveau tandis que le Nasdaq Composite se situe à seulement 5%.

L'Europe a suivi ce mouvement haussier (MSCI EMU +4.39%), profitant des discussions franco-allemandes sur la création d'un fonds de relance qui serait doté de 500 milliards d'euros.

Les marchés asiatiques ont également progressé (Nikkei 225 +1.75%, Kospi +2.22%, ASX 200 +1.71%) à l'exception de la Chine et de l'Inde (Shanghai composite en baisse de 1.91%, tandis que le BSE Sensex abandonnait 1.37%).

Les secteurs les plus mal en point brillaient pour une fois: valeurs industrielles en progression de +7.2%, énergie en hausse de +6.11% avec les prix du pétrole touchant un plus haut de 10 semaines, et immobilier coté prenant +5.59%. Seule la santé finissait dans le rouge (-0.78%), mais reste toutefois l'un des meilleurs secteurs depuis le début de l'année, derrière la tech et les télécoms.

A la faveur du retour de l'appétit pour le risque, les indices Investment Grade et High Yield ont rebondi significativement (IG EUR +0.50%, IG USD: +1.31%, HY EUR: +1.59%, HY USD: +2.77%). La dette émergente s'est également très bien comportée (+2.65% en devises locales).

Inversement, les emprunts d'Etat ont reculé légèrement, reflétant la moindre demande pour les valeurs refuges (rendement du 10 ans américain passant de 0.64% à 0.66%, et bund allemand de même échance de -0.59% à -0.54%). L'or décrochait de son plus haut en glissant de -1.18% sur la semaine à $1,735.50 l'once.

Poursuivez votre lecture : https://www.trackinsight.com/en/weekly-flow-report/2020-05-22/global

Marchés dans le vert malgré les tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Chine

Marchés dans le vert malgré les tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Chine

Marchés dans le vert malgré les tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Chine

Marchés dans le vert malgré les tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Chine

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4970.48 +1.01%
33.32 +0.48%
43.2 +2.01%
22.415 +3.77%
1.13 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer