1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marché : Wall Street a clôturé sur une note contrastée
Cercle Finance13/03/2019 à 07:26

(CercleFinance.com) - Wall Street a clôturé sur une note apparemment contrastée mais en réalité, il s'agit bien d'une seconde séance de hausse pour les valeurs américaines avec des gains qui se sont figés à partir de la mi-séance.

Le S&P500 et le Nasdaq gagnent +0,3% et +0,45% respectivement, tandis que le Dow Jones, toujours lesté par Boeing (-6,2%), s'effrite symétriquement d'environ -0,38% vers 25.555 (repli en trompe l'oeil du fait de la valeur algébrique élevée du titre Boeing qui cote 374$, et qui a même retracé ses planchers de la veille à 369$).

En ce qui concerne le Brexit, les 650 membres de la Chambre des Communes ont de nouveau rejeté (vers 20H30) l'accord de sortie de l'Union européenne conclu par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles (elle avait pourtant obtenu un aménagement de dernière minute sur le 'backstop' avec l'Irlande, mais c'était loin de répondre aux exigences des adversaires du traité).

Ce vote négatif n'a nullement affecté Wall Street, les quelques points perdus sur l'annonce du résultat ont été facilement repris.

C'est une nouvelle déconvenue pour Theresa May qui se trouve un peu plus fragilisée (des appels à des élections générales anticipées se font entendre).

Tout va s'enchaîner très vite puisque les parlementaires voteront dès demain soir pour ou contre la possibilité d'une sortie sans accord de l'UE ('no-deal'), puis jeudi sur une possible extension de l'article 50 (maintient au sein de l'UE pour une période à déterminer).

'Notre scénario de base est que la Chambre des Communes votera jeudi en faveur d'une prolongation de l'article 50, auquel nous attribuons 95% de chances', commentaient mardi matin les analystes de Danske Bank.

Côté statistiques, les marchés ont peu réagi à la hausse de 0,2% du CPI (prix à la consommation) en 'séquentiel' aux Etats Unis et qui s'établit à +1,5% en rythme annuel (au plus bas depuis septembre 2016).

Selon le BLS, le taux d'inflation 'core' s'établit à +2,1% (contre +2,2% en janvier) mais reste 'raccord' avec l'objectif de la FED.

Le marché obligataire a continué de se détendre, le '10 ans' affichant -3,5Pts à 2,605%, 10Pts de base seulement au-dessus du haut de la fourchette du taux directeur (c'est à dire 2,5%).

Parmi les valeurs les plus en vue ce mardi, on retrouvait à la hausse Apple +1,1%, Alphabet +1,5%, Alexion +1,7%, Biomarin +1,9%, AMD +2,3%, Align techno +3,1%.

Parmi les secteurs, les valeurs énergie (+2% en moyenne) ont largement surperformé avec Devon +3,5%, Apache +2,8%, Cabot Oil +2,5%, Range et Hes +2,3%, Marathon +2%, Cimarex et Noble +1,9%.

Côté replis, les compagnies aériennes sont en repli moyen de -1,5%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer