1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Marché: vers un re-test des 4925 points?
Cercle Finance06/12/2018 à 08:29

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse jeudi, prolongeant son repli de la veille en attendant la réouverture de Wall Street après la journée d'hommage à George Bush Sr. hier et la publication d'une série d'indicateurs américains.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison décembre - abandonne 47 points à 4888,5 points, annonçant un début de séance en territoire négatif.

En cédant 1,4% hier soir, le marché parisien avait quasiment fini au plus bas du jour, à 4944 points, mais ne s'en était pas trop mal tiré au vu des pertes de plus de plus de 3% affichées à Wall Street mardi soir.

Reste que le CAC vient de reperdre plus de 3% en ligne droite et que le mois de décembre est repassé négatif, ce qui devrait pousser l'indice vers un re-test des 4925 points, son plancher du 20 novembre.

'Le moral des investisseurs reste à la lourdeur et les places asiatiques évoluaient dans le rouge ce matin', notent les analystes de Danske Bank.

Après une baisse de 2,4% mercredi, la Bourse de Tokyo lâchait à nouveau plus de 1,9% ce jeudi.

'La dernière vague d'inquiétude est liée aux affaires commerciales, après que le directeur financier du géant chinois Huawei, Wanzhou Meng, a été arrêté par les autorités canadiennes à la suite d'une demande d'extradition émanant des Etats-Unis,' explique Danske Bank.

'Son arrestation soulève un certain nombre de questions sur les perspectives d'un accord commercial sino-américain, même si des commentaires encourageants avaient été formulés des deux côtés du Pacifique hier', poursuit la banque danoise.

Sur le marché pétrolier, le baril de brut léger américain recule de 1,1% à 52,3 dollars en attendant les annonces de l'OPEP, qui se réunit aujourd'hui à Vienne.

De nombreuses statistiques figurent à l'agenda du jour, dont les derniers chiffres de la productivité et les commandes à l'industrie.

Quelques indicateurs dont la parution était prévue hier - comme l'enquête ADP ou l'indice ISM non-manufacturier - devraient également tomber aujourd'hui.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer