Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Marché: un contexte de vive remontée des rendements
information fournie par Cercle Finance19/01/2022 à 08:36

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait prolonger mercredi le mouvement de baisse amorcé la veille dans un contexte marqué par une vive remontée des rendements obligataires, notamment aux Etats-Unis.

Vers 8h15, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 - livraison janvier - recule de 28 points à 7105,5 points, annonçant un début de séance pour le moins prudent.

Sur le marché obligataire, le taux du rendement à dix ans américain culmine désormais à 1,88%, un nouveau plus haut depuis la fin 2019, c'est-à-dire avant l'apparition de la pandémie.

L'ampleur de cette dynamique vient logiquement alimenter le débat sur la possibilité d'un mouvement baissier durable au niveau des marchés d'actions, sur fond de resserrement de la politique monétaire de la Fed.

'Les marchés financiers devront quoi qu'il en soit vivre avec des taux d'intérêt plus élevés', préviennent ce matin les stratèges d'Oddo BHF.

'Il appartient aux banques centrales d'amorcer une normalisation de leur politique monétaire sans compromettre la reprise en cours de l'économie', rappelle la banque privée parisienne.

'Reste à voir si cela peut se faire sans heurts', s'interroge Oddo.

Tous ces questionnements tendent à limiter les prises de risques chez les investisseurs, qui réduisent en particulier leur exposition aux valeurs technologies, réputées très sensibles aux hausses de taux.

Les futures sur indices new-yorkais signalent pour l'instant une nouvelle ouverture dans le rouge à Wall Street mercredi après les sévères pertes déjà essuyées la veille.

Certains intervenants redoutent que la hausse des rendements s'amplifie en réaction aux chiffres économiques qui seront publiés dans les jours qui viennent.

De bons indicateurs valideraient en effet le scénario d'une approche plus restrictive de la part de la Réserve fédérale.

A ce titre, les investisseurs surveilleront avec attention les derniers chiffres de l'immobilier américains, qui paraîtront en tout début d'après-midi.

En Europe, ce sont les données sur l'inflation en Allemagne et au Royaume-Uni qui seront scrutées de près dans la matinée.

La séance s'annonce par ailleurs riche en publications de résultats, avec notamment les comptes trimestriels de Bank of America, Morgan Stanley ou Procter & Gamble attendus avant l'ouverture de la Bourse de New York.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.