Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marché : rebond du CAC40 à 4860Pts et du pétrole
Cercle Finance10/03/2020 à 10:36

(CercleFinance.com) - Après la débâcle de la veille, la Bourse de Paris profite d'un rebond mardi matin, profitant comme les places asiatiques un peu plus tôt de la remontée des cours du pétrole et des espoirs de mesures de soutien de la part des autorités. L'indice CAC 40 reprend 3,2% à 4860 points.

Après le choc pétrolier du week-end, les cours de l'or noir se redressent ce matin avec un brut léger américain qui reprend près de 7% à New York et un Brent de Mer du Nord qui s'adjuge lui près de 7%.

La dégringolade des prix pétroliers et les inquiétudes sur la vitesse de propagation du coronavirus avaient fait chuter le marché parisien de près de 8,4% hier soir, soit sa pire journée depuis la crise financière de 2008.

Suspendu à la baisse en tout début de séance, le S&P 500 a, lui, fini la séance d'hier sur des pertes de 7,6% pour ne plus se situer qu'à quelques points d'une entrée en territoire baissier ('bear market'), caractérisé par une chute de 20% depuis ses plus hauts annuels.

Le président américain Donald Trump a déclaré lundi qu'il dévoilerait aujourd'hui des mesures 'majeures' afin de soutenir l'économie face à la propagation de l'épidémie de coronavirus, une aide qui pourrait notamment passer par un allègement des charges sociales.

Après un repli de 2,2% en décembre, la production dans l'industrie manufacturière française s'est redressée de 1,2% au mois de janvier, selon des chiffres publiés mardi par l'Insee.

L'Insee fait notamment état d'une accélération de la production dans le secteur pharmaceutique (+5% en janvier) et d'un redressement dans l'industrie du caoutchouc, du plastique et des minéraux non métalliques (+3,2%).

Les investisseurs s'attendent à ce que la BCE dévoile jeudi des mesures non conventionnelles de refinancement à long terme (TLTRO) visant à inciter les banques à prêter aux entreprises et à éviter une crise de liquidités.

Pour les équipes de Natixis Wealth Management, les investisseurs restent surtout dans l'attente d'une 'véritable coordination sanitaire et budgétaire'.

'Les dissensions apparues ce week-end autour du pétrole ont été particulièrement mal perçues dans ce contexte particulier de crise', explique le gestionnaire d'actifs.

Natixis Wealth Management se dit néanmoins prêt à reprendre position à l'achat sur les indices européens au cas où ils devaient revenir vers leurs plus bas de 2018, ce qui correspond aux niveaux de 4600 points pour le CAC 40 et de 3000 pour l'Euro STOXX 50.

Pour les analystes, la condition pour un retour au calme durable sur les marchés financiers reste néanmoins une stabilisation du nombre de cas de coronavirus, une perspective qui ne semble pas d'actualité pour le moment.

Du coté des valeurs, annonce ce jour un carnet de commandes pour son nouveau périmètre d'activités de 537 millions de dollars à fin février 2020, soit une hausse de 34% sur un an. La société a également rappelé qu'elle n'a aucune pression et aucune obligation de refinancement de sa dette dont la première tranche n'arrive à échéance qu'à partir de Mai 2023.

Saint-Gobain annonce avoir cédé une partie de son activité de transformation de verre Glassolutions en Allemagne à DIK Deutsche Industriekapital GmbH, une société d'investissement basée à Berlin.

Latécoère a réalisé un chiffre d'affaires de 713,1ME en 2019, soit une croissance organique de 7,0% ou de 8,2% en données publiées. La perte nette du groupe est ressortie à -32,9ME, après un impact négatif de 11,2ME dû à la variation de la juste valeur des instruments de couverture de Latécoère et à des pertes de change.

Total Eren, leader de la Production Indépendante d'Électricité d'origine renouvelable, a réalisé plusieurs projets de développement au Brésil. La Société a finalisé avec succès le financement de sa centrale solaire photovoltaïque (PV) de Dracena (90 MW) et a démarré la construction de 160 MW de projets éoliens.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer