Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Marché: les investisseurs reprennent leurs esprits
information fournie par Cercle Finance 11/06/2024 à 08:31

(CercleFinance.com) - Suite à l'onde de choc provoquée hier par le résultat des élections européennes, la Bourse de Paris espère retrouver ses esprits mardi, notamment dans l'optique de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale attendue demain soir.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - livraison juin - reprend 21 points à 7917 points, signe avant-coureur d'une ouverture stable voire en légère hausse.

Après avoir perdu jusqu'à 2,4% lundi, le marché parisien avait réussi à se ressaisir en cours de journée pour finir la séance sur un repli limité de 1,3% à 7893 points.

Mais ce recul a tout de même ramené l'indice-phare sous le seuil des 8000 points, puis sous celui des 7900 points, et réduit ses gains depuis le début de l'année à moins de 5%.

Selon les professionnels, l'incertitude entourant l'issue des élections législatives anticipées pourrait bien empêcher le marché de progresser dans les prochaines semaines et le tenir à distance de ses récents records.

'La paralysie en matière gouvernabilité à laquelle la France pourrait être confrontée en cas de cohabitation constituerait une menace supplémentaire pour la notation de la dette souveraine, déjà dégradée au cours de ces dernières semaines', prévient Mabrouk Chetouane, directeur de la stratégie marchés internationaux chez Natixis IM.

'Les investisseurs étrangers pourraient également adopter une attitude attentiste à l'égard de la France', ajoute l'analyste.

Cette situation pourrait se traduire par une augmentation de la volatilité jusqu'au deuxième tour prévu le 7 juillet, tout particulièrement dans des secteurs comme la banque.

Certains observateurs évoquent malgré tout la possibilité d'un rebond rapide, la correction de la veille constituant une bonne opportunité pour pratiquer des rachats à bon compte sur les valeurs les plus prisées du CAC.

'On peut rappeler à quel point le marché boursier français n'est que faiblement représentatif de l'économie de l'Hexagone', souligne ainsi Chris Weston, le responsable de la recherche chez Pepperstone.

'Seulement 15% du chiffre d'affaires des composants de l'indice provient de la France', ajoute-t-il.

Parmi les autres motifs d'optimisme du moment figurent la perspective d'une poursuite du redressement économique en Europe, la baisse des taux de la BCE ou encore l'engouement entourant les valeurs technologiques et l'IA.

Au-delà des inquiétudes entourant la visibilité de la trajectoire économique en France, le marché pourrait néanmoins se trouver freiné par l'incertitude sur l'évolution de la politique monétaire aux Etats-Unis.

Les investisseurs devraient d'ailleurs se montrer relativement prudents dans l'attente des annonces de la Réserve fédérale, qui tomberont mercredi soir.

La réunion du comité stratégique de la Fed débute aujourd'hui et se terminera demain par une conférence de presse de son président Jerome Powell.

Aucune modification des taux n'est attendue à l'occasion, mais le résumé des projections économiques ('dot plots') devrait révéler que le comité a réduit ses prévisions de baisse des taux pour cette année.

Avant cela, les prix à la consommation - qui seront publiés demain avant l'ouverture - pourraient bien montrer que le rythme de l'inflation ne laisse à la banque centrale qu'une marge de manoeuvre réduite pour commencer à assouplir ses taux.

Cela n'a pas suffi à Wall Street de se départir de son traditionnel optimisme hier soir, puisque les indices S&P 500 et Nasdaq Composite ont tous les deux inscrit de nouveaux records en fin de journée.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.