Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Marché: les cambistes suivent l'inflation de près

Cercle Finance13/02/2018 à 12:27

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne tentait de confirmer le mouvement de reprise entamé hier face à sa contrepartie américaine. A cette heure, l'euro, qui a progressé hier de 0,31%, prend encore 0,29% à 1,2325 dollar.

Les indicateurs d'inflation, à l'origine de la correction obligataire et boursière partie des Etats-Unis voilà une dizaine de jours, sont toujours suivis de très près par les cambistes, alors qu'une longue période de déflation mondiale pourrait - progressivement - prendre fin. D'abord aux Etats-Unis, où le salaire horaire a augmenté de près de 3% en janvier, et où les mesures de relances en haut de cycle de Donald Trump sont inflationnistes. Mais aussi dans les autres pays, notamment en Europe - continentale ou non - où l'institut IHS Markit souligne régulièrement les facteurs intrinsèques d'inflation à terme, y compris en zone euro.

Ce matin, on a appris qu'au Royaume-Uni, l'indice des prix à la consommation était ressorti à 3% en janvier, comme le mois précédent, alors que les attentes se situaient à 2,9%. Nettement plus élevé que sur le continent, cet indice est notamment tiré par les conséquences de la baisse du sterling après le vote du Brexit. Mais il s'agit aussi d'un argument supplémentaire pour que la Banque d'Angleterre donne un nouveau 'tour de vis' à ses taux courts dans un avenir relativement proche, comme elle l'a laissé entendre la semaine passée.

Notons que le rendement de l'emprunt d'Etat fédéral américain à dix ans se situe sous 2,83% ce midi, soit légèrement plus bas de la veille, mais toujours à un niveau proche de son record depuis début 2014. Vers 0,73%, le produit allemand équivalent a vu son rendement plus que doubler depuis mi-décembre.

L'inflation sera de nouveau au menu statistique de la journée de demain : on attend, mercredi matin, la publication de l'indice des prix à la consommation en Allemagne pour janvier, à 1,6% sur un an, comme en décembre. Puis dans l'après-midi ce même taux pour les Etats-Unis, anticipé par le consensus à 1,7%, après 1,8% sur les mêmes périodes.

'Fondamentalement, il n'y a pas de poussée inflationniste par rapport à 2017', estiment les spécialistes de Saxo Banque. 'Ainsi, le taux d'inflation moyen dans les pays du G7 se situe à 1,7% contre 1,8% il y a exactement un an de cela. Tout est en fait question de perception'. Et aussi de tendance.

Et les analystes d'ajouter, alors que Jerome Powell vient de prendre la suite de Janet Yellen à la tête de la Réserve fédérale américaine : 'Le défi pour la Fed va être compliqué à court terme : il va falloir rassurer dans un contexte complètement inédit, puisque c'est la première fois qu'il va falloir remonter les taux à partir d'un niveau aussi bas'.

Par ailleurs, la principale devise du Vieux Continent se tasse contre ses autres grandes contreparties, notamment contre le yen (- 0,74% à 132,60).

EG

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.