1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marché : la nervosité persiste
Cercle Finance04/03/2020 à 08:34

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait marquer une pause mercredi matin, après deux séances de petit rebond, les investisseurs préférant reprendre leur souffle après un début de semaine erratique lié aux inquiétudes entourant les effets du coronavirus.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin mars - avance de 13,5 points à 5403,5 points, annonçant une ouverture autour de l'équilibre, voire en très légère hausse.

Le marché parisien avait signé hier un redressement heurté (+1,1% à 5393 points) suite à l'annonce de la décision de la Fed d'abaisser ses taux sans attendre sa prochaine réunion des 17 et 18 mars.

Elément préoccupant, cette baisse de taux 'dans l'urgence' n'a pas eu l'effet escompté sur les places boursières américaines, qui ont replongé de près de 3% hier soir.

'Nous ne pensons pas que le rebond opéré par les places mondiales depuis vendredi dernier - y compris la réaction initiale favorable à la réduction de taux de 50 points de base décidée par la Fed hier - corresponde à un véritable point de retournement', préviennent les équipes de Capital Economics.

'Les investisseurs espèrent beaucoup plus pour les mois qui viennent que la baisse de taux qui vient d'être annoncée. Une réduction de l'ordre de 100 points de base était d'ores et déjà intégrée avant la décision de la Fed', rappelle ainsi le bureau d'études londonien.

Tant sur le plan technique que psychologique, la séance d'hier risque donc de laisser de profondes traces.

Certains commentateurs se demandent en particulier si la baisse des taux de 50 points de base d'hier - la première de cette ampleur depuis la crise financières de 2008 - ne confirme pas que la situation est en fait déjà critique pour de nombreuses entreprises.

La progression de l'indice VIX du CBOE montre que les investisseurs restent nerveux. L'indice de volatilité - connu sous la nom d'indice de la peur - s'affiche encore en hausse de près de 10% à 36.8 points.

'Nous prévoyons que la nervosité persistera tant que les infections n'auront pas atteint leur pic,' prévient Alexander Roose, gérant chez Degroof Petercam Asset Management (DPAM).

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

2.8445 +23.67%
33.81 +0.30%
4968.38 -1.74%
15.296 -0.68%
0.256 +11.06%

Les Risques en Bourse

Fermer