Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Marché: la morosité l'emporte avant les annonces de la Fed
information fournie par Cercle Finance 11/06/2024 à 11:40

(CercleFinance.com) - L'ambiance est maussade au sein des bourses européennes, avec -0,2% à Francfort, -0,3% à Paris et -0,4% à Londres, les marchés finissant de digérer la surprise liée aux résultats des élections européennes.

Les remouds liés aux élections passés, les marchés comptent sur la poursuite du redressement économique en Europe, la baisse des taux de la BCE ou encore l'engouement entourant les valeurs technologiques et l'IA.

Les marchés pourraient néanmoins se trouver freinés par l'incertitude entourant l'évolution de la politique monétaire aux Etats-Unis.

Les investisseurs devraient d'ailleurs se montrer relativement prudents dans l'attente des annonces de la Réserve fédérale, qui tomberont mercredi soir.

La réunion du comité stratégique de la Fed débute aujourd'hui et se terminera demain par une conférence de presse de son président Jerome Powell.

Aucune modification des taux n'est attendue à l'occasion, mais le résumé des projections économiques ('dot plots') devrait révéler que le comité a réduit ses prévisions de baisse des taux pour cette année.

Avant cela, les prix à la consommation - qui seront publiés demain avant l'ouverture - pourraient bien montrer que le rythme de l'inflation ne laisse à la banque centrale qu'une marge de manoeuvre réduite pour commencer à assouplir ses taux.

Sur le front obligataires, les bunds allemands, référence de la zone euros, se détendent de 1,3pt, vers 2,66%.

Dans l'actualité des sociétés, GSK a confirmé avoir fait le premier pas pour faire appel de la récente décision Daubert, rendue par la Cour supérieure du Delaware, qui permet aux plaignants de témoigner en tant qu'experts dans le cadre du litige Zantac (ranitidine) au Delaware.

UBS a annoncé mardi avoir finalisé le regroupement de ses activités aux Etats-Unis au sein d'une holding unique, l'une des dernières étapes nécessaires à la poursuite de l'intégration de Credit Suisse.


0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.