1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marché : la guerre commerciale affecte les changes
Cercle Finance14/05/2019 à 14:20

La guerre commerciale fait tanguer le marché des changes

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne restait quasi-neutre (+ 0,04%) contre le billet vert, à 1,1231 dollar. Elle était mieux orientée contre le sterling, le franc suisse et surtout le yen (+ 0,48%), affecté par le différend commercial grandissant entre la Chine et les Etats-Unis.

Et pourtant, les nouvelles statistiques provenant du Vieux continent n'ont pas été des plus favorables ce matin : on a ainsi appris que l'indice Ifo mesurant le sentiment économique en Allemagne était ressorti, au titre de mai, à - 2,1 points alors qu'il était attendu à + 5,1 points, après + 3,1 points précédemment.

En effet, les négociations commerciales entamées en fin d'année dernière par les Etats-Unis et la Chine semblaient, en début de semaine dernière, tout près de se terminer sur un accord, puisqu'elles entraient dans leur dernière ligne droite. Patatras : la semaine passée, Donald Trump a annoncé l'application de droits de douane américains sur une deuxième tranche de produits chinois, ce qui à quoi Pékin a riposté par des mesures de rétorsion. Même si les montants 'taxables' sont plus élevés aux Etats-Unis qu'en Chine pour cause de déficit commercial américain, la situation s'envenime bel et bien.

En conséquence, la baisse des indices boursiers s'est accélérée et celles de devises asiatiques, dont le yuan chinois qui avait jusqu'alors plutôt bien résisté, sont devenues une réalité.

'Les investisseurs et les opérateurs expriment une double préoccupation', expliquent les analystes de la Banque Postale AM, qui évoquent 'une escalade, à la fois en paroles et en actes, qui entraverait la capacité d'aboutir à un accord'.

Il faut dire que les propos de Donald Trump vis-à-vis de la partie chinoise sont de plus en plus vifs, et que l'escalade pourrait ne pas être terminée : les services du Trésor fédéral se sont penchés sur l'éventualité de taxer un troisième 'train' de biens chinois, dont ils ont dressé la liste. 'Tous les biens made in China seraient alors frappés', avertit la Banque Postale AM. A suivre.

EG

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer