1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Marché: la Bourse de Paris à l'équilibre, Valeo plonge

Cercle Finance23/02/2018 à 10:54

(CercleFinance.com) - Hésitante en cette première moitié de séance, la Bourse de Paris est désormais stable.

Vers 10h45, le CAC 40 est grosso modo à l'équilibre à 5.308 points et affiche un gain de l'ordre de 0,6% sur la semaine.

Un scénario optimiste consisterait désormais à aller combler le 'gap' des 5.365 points du 5 février, estiment les chartistes. A contrario, une rechute sous les 5.250 points enverrait un signal de fragilité.

'On sort de deux semaines de volatilité extrême sur les marchés', rappelle un trader basé à Londres selon lequel 'beaucoup de professionnels considèrent que cette volatilité peut leur permettre d'accroître leurs gains'.

'Cependant, des marchés qui accélèrent signifient aussi bien une accélération potentielle des pertes qu'une accélération des profits', souligne-t-il.

Du côté des indicateurs, les intervenants s'apprêtent à prendre connaissance du chiffre de l'inflation dans l'eurozone au titre du mois clos.

Dans l'immédiat, l'euro s'allège d'un peu plus de 0,1% face au dollar à 1,2315, alors que le baril de Brent se replie de 0,5% à 66 dollars.

Enfin, sur le front microéconomique, Valeo dévisse de 9,2% au lendemain de ses comptes annuels. Si ces derniers se sont révélés sans grand relief, l'équipementier automobile inquiète surtout quant à ses perspectives, plus prudentes que prévu, tant du point de vue de la croissance que de celui de la rentabilité opérationnelle.

SES lâche de son côté 5,6% après l'annonce d'une baisse de 38,1% du bénéfice net à 596,1 millions d'euros et d'une marge d'Ebitda de 65,1% (contre 70,2% en publié et 66,7% à périmètre comparable en 2016). Le conseil d'administration de l'opérateur satellite proposera en outre un dividende 2017 par action de catégorie A de 0,8 euro, contre 1,34 euro un an auparavant.

A l'inverse, Saint-Gobain (+2,8%) domine nettement l'indice vedette consécutivement à la publication de résultats annuels en hausse, et aux annonces d'un dépassement de l'objectif annuel de réduction de coûts et de perspectives solides.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4807.17 -0.96%
1.13459 +0.34%
5.17 +11.42%
7.25 +1.54%
1.9435 -2.92%

Les Risques en Bourse

Fermer