Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Manuel Valls veut une autre politique monétaire en Europe

Reuters04/05/2014 à 00:24

VALLS DEMANDE UNE AUTRE POLITIQUE MONÉTAIRE EN EUROPE

PARIS (Reuters) - Manuel Valls a de nouveau appelé samedi de ses voeux une autre politique monétaire en Europe, plus favorable à la croissance, et souhaité pour cela l'avènement d'une majorité de gauche au Parlement européen lors des élections européennes du 25 mai.

Le président français, François Hollande, prendra des initiatives en faveur d'une telle réorientation de la politique monétaire de la zone euro après ce scrutin, a-t-il réaffirmé.

Le Premier ministre concluait un rassemblement de jeunes militants de gauche européens à l'initiative du Mouvement des jeunes socialistes français, à Nogent-sur-Marne, près de Paris.

Les "politiques conservatrices" conduites, selon lui, ces dernières années par l'Union européenne ont "nui à la croissance et à l'emploi", a-t-il déclaré.

"L'élection du 25 mai est donc fondamentale", a-t-il poursuivi. "Avec une majorité de gauche au Parlement, nous aurons les moyens de réorienter, de changer le projet européen, car l'Europe ne peut pas se résumer à la seule surveillance des Etats membres ou à une simple coordination des politiques nationales."

"Il nous faut changer son logiciel", a-t-il ajouté. "Le rôle de l'Europe, c'est d'accompagner les efforts des nations et d'agir en complément du sérieux budgétaire des Etats (...), c'est de créer les conditions de la croissance, de l'emploi, de relancer ainsi l'économie."

Il a ainsi estimé que les décisions des Etats devaient être "accompagnées par des évolutions de la politique monétaire" de la zone euro.

L'euro est certes une "chance" et il faut en convaincre ceux qui en doutent et pourraient être tentés d'entendre le message de ceux qui veulent "détruire" la monnaie commune - allusion notamment au Front national - a fait valoir Manuel Valls.

"JE FERAI CAMPAGNE"

"Mais il nous faut aujourd'hui une politique monétaire plus adaptée car le niveau de l'euro est trop élevé", a-t-il ajouté. "Il faut un changement majeur qui fasse de notre monnaie davantage un outil au service de la croissance et de l'emploi, au service des peuples."

Manuel Valls, en délicatesse avec une partie de sa majorité qui lui reproche de faire la part trop belle à la réduction des déficits publics et aux baisses de charge pour les entreprises, s'est fait applaudir plusieurs fois.

Cela a notamment été le cas quand il a plaidé pour "une Europe plus sociale", la généralisation du salaire minimum dans les pays membres de l'Union européenne ou l'adoption d'une taxe sur les transactions financières.

Face au risque de percée des populistes, des extrêmes et autres eurosceptiques qui accusent l'Europe "de tout pour la mettre en cause, pour ébranler et même détruire ses fondements, ses valeurs", il a lancé un appel à la mobilisation des électeurs et en particulier des électeurs de gauche.

"L'Europe, c'est notre destin commun et le 25 mai il faut aller voter pour dire que c'est notre destin", a-t-il dit.

La plupart des observateurs prédisent au PS au pouvoir en France une nouvelle déroute électorale après celle des municipales de mars.

Selon un sondage BVA pour i

"Nous devons lutter contre l'abstention, nous devons faire campagne avec enthousiasme et je ferai campagne et les ministres du gouvernement seront engagés", a déclaré le Premier ministre. "Ne laissons pas le terrain à l'extrême droite." "Au cours de ces dernières semaines et à l'occasion de la campagne des élections municipales, j'ai parfois eu le sentiment qu'on renonçait à faire campagne", a-t-il regretté.

(Emmanuel Jarry, édité par Guy Kerivel)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.