Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Madrid s'apprête à tester les marchés

Reuters07/06/2012 à 11:03

Madrid s'apprête à tester les marchés

MADRID (Reuters) - Confrontée à l'envolée de ses coûts de financement et fragilisée par les menaces qui pèsent sur son système bancaire, l'Espagne s'apprête à tester jeudi les marchés en proposant aux investisseurs de 1,25 à 2,5 milliards d'euros d'obligations de trois maturités différentes.

Cette opération, dont les résultats seront connus vers 8h40 GMT, sera suivie avec d'autant plus d'attention que le Trésor espagnol a dit ces derniers jours avoir perdu l'accès aux marchés du financement, la prime réclamée par les investisseurs pour détenir de la dette émise par Madrid ayant atteint un niveau jugé pratiquement intenable.

Les analystes jugent toutefois que l'Espagne devrait être en mesure d'atteindre ses objectifs, jugés modestes, pour cette émission décomposée en trois maturités de 2, 4 et 10 ans.

La ligne à dix ans sera la plus suivie et fournira aux observateurs des indices sur la capacité réelle du pays à éviter d'avoir à demander l'aide de ses partenaires européens, qui ne lui serait accordée qu'en l'échange de mesures d'austérité renforcée.

Mardi, le ministre du Trésor, Cristobal Montoro, a admis que les coûts de financement que Madrid doit supporter lui ferment de fait la porte des marchés.

"La prime de risque signifie que l'Espagne n'a pas d'accès au marché", a-t-il dit.

Cette défiance des marchés s'explique en grande partie par les craintes qu'ils nourrissent sur l'état du secteur bancaire espagnol, qui paye aujourd'hui le prix fort de son exposition à un secteur immobilier qui n'en finit plus de s'effondrer depuis 2008.

La situation de Bankia illustre à elle seule le présent des banques espagnoles. La banque a un besoin urgent de capitaux frais et c'est Madrid qui s'apprête à en supporter le coût au prix d'une nationalisation qu'il faudra bien financer.

Jeudi matin, le rendement des obligations espagnoles à dix à dix ans s'affichait à 6,39% alors que le papier allemand à même échéance offrait un rendement de 1,34%.

Les analystes surveilleront également la capacité de Madrid à atteindre le haut de la fourchette de son objectif, alors que le pays a déjà assuré 56% de ses besoins de financement.

"Tout le monde sait que les rendements seront élevés, mais l'élément crucial sera de vendre un montant correct d'obligations à dix ans. Cela indiquerait que l'Espagne a un accès aux marchés", a déclaré David Schnautz de Commerzbank.

Quant à Nicholas Spiro, de Spiro Sovereign Strategy, il prévient: "Si l'Espagne ne parvient pas à lever un à deux milliards d'euros à 10 ans malgré ces conditions encore plus généreuses, alors c'est 'game over' pour ce qui est des émissions."

Madrid devrait servir un taux proche de celui qui prévaut sur le marché secondaire, autour de 6,2%, un niveau sans précédent depuis 1997, une époque lors de laquelle l'Espagne utilisait encore l'arme de la dévaluation.

Sa monnaie d'alors était la peseta.

Nigel Davies, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.