Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Madrid reverrait à la baisse la variation 2013 de son PIB à -1%
Reuters02/04/2013 à 00:20

MADRID REVERRAIT À LA BAISSE LA VARIATION 2013 DE SON PIB À -1%

MADRID REVERRAIT À LA BAISSE LA VARIATION 2013 DE SON PIB À -1%

MADRID (Reuters) - L'Espagne révisera la semaine prochaine sa prévision de croissance pour 2013 et sollicitera de l'Union européenne plus de temps pour réduire son déficit budgétaire, la récession étant plus sévère que prévu, a déclaré lundi à Reuters une source gouvernementale espagnole.

L'Espagne anticipe désormais une contraction du PIB de 1% au lieu d'une contraction de 0,5% auparavant, a précisé la source, ajoutant que Madrid allait dorénavant se préoccuper davantage de croissance que de réduction du déficit.

"Nous tentons de trouver un juste milieu. De ce point de vue, avoir plus de marge de manoeuvre sur l'objectif de déficit serait un bon message à adresser aux marchés", a observé la source.

De fait, la source a dit aussi que Madrid négociait avec la Commission européenne un nouvel objectif de déficit budgétaire de 6% du PIB en 2013 au lieu de 4,5% précédemment. A l'heure actuelle, l'Espagne est censé ramener son déficit dans les clous, soit à 3% du PIB, en 2014.

Les deux chiffres révisés peuvent encore varier d'une ou deux décimales, suivant l'issue des discussions avec la Commission européenne, a encore dit la source.

Julien Toyer, Wilfrid Exbrayat pour le service français

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M488902
    02 avril01:35

    Pourquoi ne pas diminuer encore les depenses ???Il y a encore beaucoup de gras chez ceux qui en ont profite. Qu'on aille les chercher aux Bahamas, Hong-Kong ou Singapour, mais qu'on s'attaque a ceux a l'origine des maux.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer