Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Madrid reporte l'adoption de son plan pour la dette des régions

Reuters01/06/2012 à 15:46

Madrid reporte l'adoption de son plan pour la dette des régions

MADRID (Reuters) - Le gouvernement espagnol a reporté d'au moins une semaine l'adoption d'un nouveau mécanisme censé aider les régions autonomes espagnoles lourdement endettées à emprunter sur le marché, a-t-on appris vendredi de source gouvernementale.

Les 17 régions autonomes espagnoles, de fait empêchées de se financer sur le marché des capitaux en raison des rendements élevés qu'elles devraient payer, doivent rembourser quelque 36 milliards d'euros de dette arrivant à maturité cette année et trouver 15 milliards pour financer leur déficit autorisé.

L'endettement des régions espagnoles et les difficultés bancaires du pays se sont traduits par une envolée des coûts de financement de l'Espagne, au coeur d'un nouvelle épisode de la crise de la dette de la zone euro qui plombe depuis des semaines les marchés actions et la monnaie unique.

Des responsables espagnols avaient précédemment laissé entendre que Madrid avaliserait ce vendredi le projet pour les régions.

"Au bout du compte, il ne passera pas (au conseil des ministres). Le dossier a été étudié hier mais il y a encore quelques détails à régler. Il a été décidé de prendre quelques jours supplémentaires pour examiner ces détails", a dit la source à Reuters.

Mardi, une autre source gouvernementale avait déclaré que Madrid demanderait au Trésor d'émettre de la dette pour les régions, sous la stricte condition de respecter les objectifs en termes de réduction des déficits et de mise en place de mesures d'austérité.

La prime de risque demandée par les investisseurs pour détenir de la dette espagnole à dix ans plutôt que des titres équivalents allemands, référence du marché, a atteint, à 546 points de base, un plus haut depuis la création de la zone euro.

En raison de l'aversion généralisée au risque, les rendements de tous les titres de dette souveraine allemande ont touché des plus bas historiques, celui des obligations à deux ans passant même sous le niveau de zéro.

Le ministère du Trésor doit publier dans la journée les chiffres des déficits des 17 régions sur les premiers mois de l'année.

Ces données permettront de se faire une idée sur la capacité de l'Espagne à respecter son objectif de déficit budgétaire représentant 5,3% du produit intérieur brut (PIB) fixé pour cette année, contre 8,9% en 2011.

Les dépenses excessives des régions ont été l'un des principaux facteurs du non-respect de près de trois points de pourcentage de l'objectif 2011.

Après des semaines de négociations, le gouvernement central espagnol a avalisé les projets de budget des 17 régions, qui se sont engagées à réduire cette année leurs dépenses de quelque 13 milliards d'euros et à augmenter leurs recettes de cinq milliards.

Les régions espagnoles représentent environ 50% du total des dépenses publiques du pays et ont notamment sous leur responsabilité les budgets santé et éducation.

Blanca Rodriguez et Julien Toyer, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

5.005 +1.93%
CGG
1.97 +3.03%
0.918 +0.16%
14.236 +3.34%
1.322 +0.15%
66.31 +0.67%
45.795 +1.23%
24.44 +5.07%
27.9 +1.75%
51.91 +1.49%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.