Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Madrid appelle la BCE à améliorer l'accès au crédit des PME

Reuters29/04/2013 à 20:44

MADRID APPELLE LA BCE À AMÉLIORER L'ACCÈS AU CRÉDIT DES PME

par Julien Toyer

MADRID (Reuters) - Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a exhorté lundi la Banque centrale européenne (BCE) à améliorer l'accès au crédit des petites et moyennes entreprises, y compris en modifiant les règles sur les collatéraux.

L'Espagne s'efforce depuis quelque temps d'obtenir que la BCE intervienne pour réduire l'écart entre les coûts de financement des entreprises allemandes et celles des pays périphériques de la zone euro.

Or les marchés anticipent une baisse des taux de la BCE lors de sa prochaine réunion monétaire jeudi, mais nul ne sait si elle annoncera d'autres mesures en faveur du financement des entreprises.

En attendant, l'Espagne et l'Allemagne ont pris les devants en annonçant la création d'un programme commun destiné à encourager les investissements dans les entreprises espagnoles.

Le ministre espagnol de l'Economie, Luis de Guindos, recevant à Madrid son homologue allemand Wolfgang Schaüble, a annoncé que ce programme, financé par les pouvoirs publics, ciblerait en particulier les PME.

Les détails du plan restent toutefois à négocier.

"IL EST POSSIBLE DE FAIRE PLUS"

Pour Mariano Rajoy, le programme de rachats d'obligations souveraines (OMT) de la BCE a aidé les grands groupes à retrouver un accès aux marchés financiers mais il faut faire davantage pour les petites et moyennes entreprises.

"Des choses ont été faites mais il est possible de faire plus", a-t-il dit. "Pour les PME, en modifiant les collatéraux ou en promouvant d'autres formes d'aides et d'opérations par les banques, comme cela a pu être fait dans d'autres pays avec leurs banques centrales.".

Les PME représentent plus de la moitié des emplois en Espagne, où un quart de la population active est au chômage.

La BCE a assoupli l'an dernier ses règles en matière de collatéraux (les actifs apportés par les banques en garantie des financements obtenus de la BCE), autorisant les banques centrales nationales à accepter des demandes de crédit avec des critères plus généreux, mais les économistes s'accordent à dire que ce programme n'a pas produit beaucoup de résultats.

L'assouplissement des règles ne supprime pas les risques de crédit pour les banques mais leur permet d'utiliser plus tard ces prêts pour obtenir des fonds auprès de la BCE, ce qui est censé les encourager à prêter.

La BCE applique toutefois une décote moyenne de 53% sur ces prêts, que certains économistes jugent trop dissuasive en l'état actuel.

Parmi d'autres options étudiées figure la possibilité pour la Banque européenne d'investissement d'apporter des garanties de crédit à des entreprises à la recherche de financements pour un projet ou une commande en particulier.

Avec Sakari Suoninen à Francfort et Jan Strupczewski à Bruxelles, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

102.81 0.00%
5438.38 -1.15%
15.5 -0.51%
CGG
2.13 -0.37%
52.4 -1.65%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.