1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

«Made in France» : la troublante note de Bercy envoyée aux douaniers
Le Parisien01/03/2014 à 18:24

«Made in France» : la troublante note de Bercy envoyée aux douaniers

Adressée le 12 février aux directeurs de services, cette note de Bercy que nous nous sommes procurée a jeté un certain trouble chez les douaniers. Censé répondre à leurs questions sur les contrôles de produits arborant toute une série de nouveaux labels et autres mentions d'origine plus ou moins explicites, le document leur enjoint de « ne pas entraver » ces fameux labels, tout en faisant preuve de « vigilance ». Deux missions en apparence... contradictoires !

Sollicitée par notre journal, la Direction des douanes a répondu hier qu'il n'y avait là aucun double discours, bien au contraire. Et qu'il s'agissait d'une note ancienne, déjà transmise aux douaniers « le 9 mars 2012 ». Le sujet semble néanmoins d'une brûlante actualité puisque cette note mentionne en particulier « tous les labels volontaires du type Origine France garantie ou Vosges terre textile que le gouvernement entend justement promouvoir... » Cela voudrait-il dire que rentrent en France des marchandises d'importation, alors qu'elles étaient présentées -- grâce à ces labels créés par les entreprises -- comme d'origine française ?

Pour le responsable du syndicat Solidaires-Douanes, Philippe Bock, la question se pose. « L'obsession du moment à Bercy est de ne pas entraver le développement des entreprises, même quand elles franchissent la limite. Avec cette note, une ligne jaune vient d'être franchie par l'administration. On demande aux douaniers de ne pas voir les problèmes qui dérangent », assène ce syndicaliste. « L'origine est une notion de base du droit douanier. Si on ferme les yeux, même à moitié, sur ce point, les consommateurs vont être déçus car ils s'attendent à une certaine qualité pour des produits soi-disant fabriqués en France, et cette qualité ne sera pas au rendez-vous », poursuit-il.

Interrogé sur la capacité des douaniers à effectuer les contrôles de marchandises nécessaires, Jacques Deffieux, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

20 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M4328752
    02 mars11:15

    On se fout de vous !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer