Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

FACEBOOK-A

207.3200 USD
+0.19% 
valeur indicative 177.3415 EUR
Ouverture théorique 0.0000

US30303M1027 FB

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    207.9100

  • clôture veille

    206.9200

  • + haut

    208.4200

  • + bas

    206.4500

  • volume

    11 399 006

  • valorisation

    600 340 MUSD

  • capital échangé

    0.39%

  • dernier échange

    13.07.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    165.8400

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur FACEBOOK-A

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter FACEBOOK-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter FACEBOOK-A à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron veut faire de la France un leader de l'intelligence artificielle

Reuters26/03/2018 à 19:01
    * Dîner avec des chercheurs, rapport Villani remis jeudi
    * L'effort financier de l'Etat sera "conséquent"
    * Investissements colossaux de Pékin et Washington

    PARIS, 26 mars (Reuters) - Emmanuel Macron s'apprête à
conforter la place de la France dans la "course à l'armement" de
l'intelligence artificielle (IA), un domaine dans lequel Paris
entend jouer dans la "cour des grands" malgré la concurrence des
géants américains et chinois. 
    Le chef de l'Etat va recevoir à dîner mercredi soir des
chercheurs internationaux en la matière avant de se voir
remettre jeudi le rapport du mathématicien et député La
République en marche Cédric Villani et de prononcer un discours
au Collège de France pour dévoiler sa stratégie. 
    "J'annoncerai jeudi des mesures permettant à la France de
conforter sa place comme l'un des leaders de l'intelligence
artificielle dans le monde", a dit le chef de l'Etat lundi soir
lors d'un discours aux industriels français. 
     Selon l'Elysée, la mobilisation de fonds publics, notamment
issus du fonds pour l'innovation dans l'industrie (F2i), du
programme d'investissements d'avenir (PIA) et de crédits
budgétaires, devrait être annoncée. 
    "La France a raté toutes les dernières révolutions
technologiques, la robotisation, internet, on n'a pas de géants
en la matière", dit-on dans l'entourage du chef de l'Etat. "Là
il y a vraiment la volonté de faire partie du jeu mondial" avec
l'intelligence artificielle et la France "a la capacité de jouer
dans la cour mondiale dans certains secteurs". 
    D'autres annonces en termes d'investissements ou
d'installation sont également attendues de la part des groupes,
à l'image de Samsung dont le président Young Sohn sera reçu
jeudi matin à l'Elysée par Emmanuel Macron.  
    Elles s'ajouteraient à celles de Google et de Facebook qui
ont annoncé fin janvier, lors du sommet "Choose France",
l'ouverture d'un centre de recherche fondamentale sur l'IA en
France pour le premier et dix millions d'euros supplémentaires
d'investissements dans ce domaine pour le second.
    
    "INVESTISSEMENTS GALOPANTS"
    L'enjeu est immense pour la France et l'Europe face aux
investissements colossaux de la Chine et des Etats-Unis. Pékin a
affiché en juillet son ambition de devenir le numéro un mondial
d'ici 2025 dans ce domaine pour tenter de rivaliser avec les
leaders américains du marché, Google et Microsoft.
    "Il y a une mobilisation de chaque pays sur l'IA, on peut
presque parler d'une course à l'armement et d'investissements
assez galopants en la matière", note-t-on à l'Elysée. 
    Au-delà des perspectives économiques, "ne pas rater le train
de l'IA c'est aussi garantir que la France pourra continuer à
développer des solutions pour ses industriels et ses services
publics en matière d'IA", ajoute-t-on. "Il y a un risque que ça
soit exclusivement produit par des acteurs étrangers et qu'à un
moment donné on ait un problème de souveraineté". 
    Si la France n'a pas aujourd'hui "l'écosystème pour voir des
géants émerger", elle peut compter sur sa recherche et ses
ingénieurs spécialisés, dont un grand nombre a rejoint ces
dernières années les cellules IA des GAFA, selon l'Elysée.
Jérôme Pesenti chapeaute depuis janvier l'IA chez Facebook où il
a rejoint un autre Français, Yann LeCun. 
    "La France a également pour elle d'avoir à sa main des jeux
de données en matière de santé notamment qui peuvent lui
permettre d'en tirer des bénéfices en matière d'IA avec la
vigilance qui s'impose", dit-on à l'Elysée, à quelques jours de
la remise du rapport Villani chargé de dessiner une approche
française et européenne de l'IA. 
    Selon un sondage du CSA publié en janvier, 85% des Français
pensent que l'IA va être une véritable révolution, au même titre
qu'Internet, et qui aura lieu dans moins de 10 ans pour 80%
d'entre eux.
    Elle est perçue comme porteuse d'opportunités pour la vie
quotidienne par 54% des Français contre 26% qui la considèrent
comme menaçante. Au total, 47% des Français considèrent que l'IA
constitue plutôt une menace pour la démocratie, 70% pour la
protection de la vie privée et 64% pour l'emploi.

 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)
 

Valeurs associées

+0.19%
+0.26%
+1.19%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.