Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron table sur une victoire totale contre l'EI dans quelques mois

Reuters 09/11/2017 à 09:57
    ABOU DHABI, 9 novembre (Reuters) - Emmanuel Macron a tablé 
jeudi, lors d'une visite aux troupes françaises déployées à Abou 
Dhabi, sur une victoire militaire totale contre l'Etat islamique 
en Irak et en Syrie "dans les prochains mois" mais a averti que 
le "combat" n'était pas terminé. 
    L'EI, qui à son apogée début 2015 contrôlait un tiers de 
l'Irak et de la Syrie, a subi une série de revers ces derniers 
mois, cédant aux troupes locales appuyées par la coalition 
internationale les villes syriennes de Rakka et de Daïr az Zour 
et irakiennes de Tal Afar et Haouidja.  
    L'organisation conserve toutefois un pouvoir de nuisance et 
revendique régulièrement des attaques commises sur le sol 
français, comme celles de Paris et Nice, ou plus récemment 
l'attaque de Marseille.       
    "Nous avons gagné à Rakka et les prochaines semaines et les 
prochains mois, je le crois profondément, nous permettront de 
gagner complètement sur le plan militaire dans la zone 
irako-syrienne", dit Emmanuel Macron au deuxième jour de sa 
visite aux Emirats arabes unis.  
    "Mais il n'en sera pas terminé pour autant de ce combat", a 
ajouté le chef de l'Etat. "Au Golfe, en passant par l'Asie du 
sud-est et la bande sahélo-saharienne, nombreux sont encore les 
lieux où ce combat restera un combat aussi militaire".  
    Quelque 1.200 militaires français participent actuellement à 
l'opération française Chammal qui s'inscrit dans le cadre de la 
coalition internationale de lutte contre l'Etat islamique en 
Irak et en Syrie.  
    Au fil des défaites de l'EI, la question du retour des 
combattants étrangers dans leur pays d'origine a surgi, 
suscitant l'inquiétude des pays concernés, au premier rang 
desquels la France.  
    Une vingtaine de familles de femmes françaises parties 
rejoindre de l'EI à Rakka ont demandé fin octobre à Emmanuel 
Macron de faciliter leur rapatriement afin qu'elles soient 
jugées en France, et non en Syrie. 
    Interrogé sur le rapatriement des femmes et des enfants 
mercredi soir par France 2 en marge de l'inauguration du Louvre 
Abou Dhabi, Emmanuel Macron a indiqué que cela "dépendait des 
pays et des situations". 
    "Nous avons des échanges permanents avec la justice 
irakienne et quand des crimes sont identifiés pour des 
ressortissants français (...) ils doivent être jugés", en Irak, 
a-t-il dit. 
    "Pour les femmes et les enfants, ce sera du cas par cas, en 
fonction des situations", a-t-il ajouté. "Lorsqu'ils reviennent 
en France, les adultes sont soumis à la justice française, sont 
incarcérés, seront jugés. Pour ce qui est des enfants, ils font 
l'objet d'ores et déjà d'une procédure toute particulière et 
d'un suivi très particulier sur le plan médical et 
psychiatrique". 
 
 (Marine Pennetier avec bureau d'Abou Dhabi, édité par Yves 
Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

5305.22 -1.82%
CGG
2.3 -4.56%
6.7867 +0.46%
28.8 -0.69%
70.83 -1.84%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.