1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron sonne la mobilisation pour les JO 2024

Reuters27/02/2018 à 17:23
    * Cinq mois après la désignation de Paris comme ville-hôte 
    * Première réunion du Comité d'organisation vendredi 
    * Dîner à l'Elysée d'une vingtaine d'entreprises 
 
    SAINT-DENIS, Seine-Saint-Denis, 27 février (Reuters) - 
E mmanuel Macron a sonné mardi la mobilisation de tous les 
acteurs - collectivités, sportifs et ministres - en vue des Jeux 
Olympiques que Paris accueillera en 2024, cent ans après le 
dernier passage de la flamme dans la capitale française.  
    Les choses se mettent progressivement en place dans la ville 
de naissance du fondateur des JO modernes, Pierre de Coubertin. 
    Après la nomination d'un délégué interministériel en 
septembre - Jean Castex - et l'accord obtenu le 20 février entre 
députés et sénateurs sur le projet de loi olympique, le conseil 
d'administration du comité d'organisation des JO (Cojo) se 
réunira pour la première fois vendredi.  
    "Nous sommes dans une séquence où tout s'enchaîne 
parfaitement", a estimé le chef de l'Etat, à l'ouverture d'un 
conseil olympique et paralympique réunissant ministres, 
collectivités et acteurs, au Stade de France, à Saint-Denis 
(Seine-Saint-Denis), futur coeur névralgique des Jeux.  
    "Les Français quittant les Jeux de Pyeongchang et les 
ministres revenant de là-bas peuvent se replonger dans 
l'actualité olympique française à venir et se reprojeter sur la 
mise en oeuvre du projet", a-t-il ajouté.  
    Face aux inquiétudes exprimées par les opposants au Jeux, 
qui pointent un dérapage budgétaire devenu systématique pour les 
villes-hôtes, le chef de l'Etat a appelé les différents acteurs 
autour de la table "à partager à chaque étape du processus la 
vérité sur les coûts que nous devons affiner, sur les délais 
qu'on doit préciser".  
     
    DES ENTREPRISES A L'ELYSEE 
    Le coût des Jeux a été estimé à plus de 6 milliards d'euros 
- 3,6 milliards liés à l'organisation et abondés par le CIO et 
quelque 3 milliards d'euros d'investissements pérennes (dont un 
milliard de l'Etat et 500 millions des collectivités). 
    Les organisateurs font valoir que la capitale française 
pourra s'appuyer sur des infrastructures déjà en service - Paris 
possède 95% des infrastructures nécessaires selon le comité 
d'organisation, 93% selon le CIO.  
    Sur les quatre sites qui devront être intégralement 
construits, trois se trouvent en Seine-Saint-Denis : le village 
olympique, le village des médias et le centre aquatique. 
    Le Stade de France, qui fête cette année ses vingt ans, doit 
lui faire l'objet d'une rénovation - financée à hauteur de 70 
millions d'euros par l'Etat - qui doit permettre notamment 
d'adapter la piste d'athlétisme aux critères olympiques.  
    A six ans de l'échéance, "nous sommes dans les bons rails", 
a estimé la ministre des Sports, Laura Flessel. "Le travail au 
niveau de la législation est faite, maintenant Jean Castex se 
doit d'accompagner (les acteurs) pour qu'on réponde à nos 
engagements et que nous ayons toujours ces coûts maîtrisés". 
    Pour le président du comité d'organisation, Tony Estanguet, 
"la réussite des Jeux passe par un réseau de transports 
performants, donc c'est déterminant pour nous d'avoir des 
infrastructures de transport livrées pour 2024".  
    Malgré l'annonce d'un possible report de certains tronçons 
du Grand Paris Express  , le triple champion 
olympique de canoë a noté "une volonté forte des acteurs publics 
de tenir" promesses et engagements.  
    Au-delà des acteurs publics et des sportifs, la mobilisation 
passe également par les acteurs privés, souligne-t-on à l'Elysée 
où une vingtaine d'entreprises françaises - parmi lesquelles 
Bouygues Construction, Française des Jeux, Caisse des Dépôts, La 
Poste - ont été conviées mardi soir pour un dîner.  
    "On organise les JO une fois tous les 100 ans dans ce pays, 
c'est une aventure extraordinaire, ce sont des opportunités pour 
les entreprises françaises", a souligné Tony Estanguet. 
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées

-0.13%
+0.15%
+0.55%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ALDOIAM
    27 février17:48

    tu ferai mieux de renflouer la sncf pov'....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.