1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Macron salue la décision sur la niche fiscale pour les seniors
Reuters25/09/2019 à 07:29

    NATIONS UNIES, 25 septembre (Reuters) - Emmanuel Macron a
soutenu mardi la décision de son Premier ministre, Edouard
Philippe, de renoncer à la limitation de la niche fiscale en
faveur des personnes de plus de 70 ans pour l'emploi d'une aide
à domicile.  
    Le gouvernement a annoncé lundi un "recentrage" de cette
aide avant de faire machine arrière le lendemain lors des
questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, Edouard
Philippe expliquant qu'il aurait fallu passer par une
concertation "plus approfondie".  
    La mesure, dans le cadre du projet de loi de finances 2020,
aurait permis des économies pouvait aller jusqu'à 310 millions
d'euros en 2020 puis 360 millions les années suivantes, selon un
calcul gouvernemental.  
    Elle aurait en revanche nui au pouvoir d'achat de certaines
personnes âgées, selon Emmanuel Macron. 
    "A un moment où on va demander à nos concitoyens de
s'inscrire dans une transformation profonde, qui est
l'invention, la construction d'un nouveau système de retraites,
je pense qu'il ne faut pas multiplier les sujets", a-t-il
déclaré lors d'une conférence de presse en marge de l'Assemblée
générale des Nations Unies, à New York. 
   "La réforme des retraites ne touche pas nos aînés. Ceux qui
sont à la retraite ne sont pas concernés. Si de l'autre côté on
bouge encore des paramètres pour eux, les gens finissent par ne
plus rien comprendre", a-t-il poursuivi. 

 (John Irish, avec Arthur Connan à Paris, édité par Simon
Carraud)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer