Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron annonce que les Armées seront privilégiées en 2018

Reuters20/07/2017 à 18:24
    * Le budget de la défense sera le seul épargné en 2018 
    * Macron attend pour l'automne un rapport sur la stratégie 
    * Les deux composantes de la dissuasion nucléaire 
sanctuarisées 
 
 (Actualisé avec précisions sur la répartition des économies § 
5) 
    par Marc Leras 
    ISTRES, Bouches-du-Rhône, 20 juillet (Reuters) - Emmanuel 
Macron s'est efforcé jeudi de rassurer des militaires 
déstabilisés par la démission de leur chef d'état-major 
mécontent des économies décrétées par le gouvernement pour 2017 
en leur promettant que le ministère des Armées serait le seul à 
bénéficier d'une augmentation des crédits en 2018. 
    Le président français s'est rendu sur la base militaire 
aérienne d'Istres (Bouches-du-Rhône) au lendemain de la 
démission de Pierre de Villiers, immédiatement remplacé par 
François Lecointre, présent à ses côtés jeudi.   
    Certes, a-t-il dit, le budget 2017 sera amputé de 850 
millions d'euros pour permettre à la France de respecter son 
engagement de ramener son déficit à 3% du PIB. 
    "Ces décisions de gestion sur une année en cours d'exercice 
n'auront aucun impact ni sur la stratégie ni sur les capacités, 
ni sur les forces", a-t-il dit sur la base. "Et je n'accepterai 
aucun discours de défaite en la matière." 
    Le ministère de la Défense espère limiter l'impact de ces 
économies, a-t-on appris de source gouvernementale. Une 
réduction des versements aux organismes internationaux et la 
renégociation de certains contrats avec des industriels de 
l'armement sont citées parmi les possibilités.  L5N1KB6C9  
    Emmanuel Macron a réaffirmé que l'armée bénéficierait en 
2018 d'une enveloppe augmentée d'1,8 milliard d'euros, la plus 
importante hausse de ces 15 dernière années, pour que le budget 
atteigne 34,2 milliards d'euros, avec en ligne de mire les 2% du 
PIB en 2025, soit 50 milliards d'euros. 
    "Cette augmentation du budget, dans une année où aucun 
budget autre que celui des Armées ne sera augmenté, est inédite 
et je veux que vous en mesuriez l'importance", a-t-il dit. 
    Le président français entend mener à bien la réflexion sur 
les missions que devra mener l'armée avec ses moyens. 
    "Le premier élément c'est d'avoir une stratégie 
diplomatique, militaire, capacitaire qui sera conduite dans les 
prochaines semaines sous l'autorité de la ministre des Armées 
qui me rendra à l'automne les conclusions de la révision 
indispensable que nous devons mener", a-t-il expliqué. 
     
    LA DISSUASION NUCLÉAIRE SANCTUARISÉE 
    Emmanuel Macron a aussi annoncé que l'opération Sentinelle, 
grâce à laquelle environ 7.000 militaires patrouillent dans les 
rues pour assurer la sécurité, serait révisée sur la base d'un 
rapport du chef d'état-major (CEMA). 
     Le maintien de cette opération coûteuse dans un contexte 
budgétaire restreint et de sur-utilisation des forces armées est 
contesté, d'autant plus que les militaires estiment constituer 
des cibles pour les attaques djihadistes. 
    Mais le président français a d'ores et déjà écarté l'idée 
selon laquelle des économies pourraient être faites en éliminant 
une des composantes de la dissuasion nucléaire, par exemple en 
ne gardant que la composante sous-marine. 
    "La dissuasion nucléaire est au coeur de notre défense", 
a-t-il dit sur une base qui est au centre de la dissuasion 
nucléraire française aéroportée. "C'est pourquoi j'ai souhaité 
très rapidement rendre visite à celles et ceux qui assurent la 
permanence de notre posture au sein de nos deux composantes, 
sous-marine et aéroportée, lesquelles sont toutes deux 
indispensables et complémentaires." 
    L'Elysée, qui évoque "une meilleure sincérité du budget de 
la défense", a démenti que cette visite aux militaires ait un 
lien avec la démission du général de Villiers. 
    "Une visite sur une base de la dissuasion nucléaire ne 
s'improvise pas en trois jours, elle était prévue de longue 
date", a indiqué l'entourage d'Emmanuel Macron. 
    Le président s'est fait présenter du matériel aérien avant 
de visiter la BA 125 et de déjeuner avec les personnels 
militaires d'alerte de la dissuasion nucléaire. Il a ensuite 
embarqué dans un avion C135 pour assister à une démonstration de 
ravitaillement en vol. 
 
 (Avec Cyril Camu, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.