1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lufthansa se réorganise et en attend 500 millions d'euros
Reuters16/09/2015 à 17:03

LUFTHANSA SE RÉORGANISE ET EN ATTEND DES ÉCONOMIES

ESSEN, Allemagne (Reuters) - Les bénéfices annuels de Lufthansa se gonfleront de 500 millions d'euros à terme grâce à une réorganisation qui aura notamment pour effet de simplifier l'organigramme et de donner à la filiale à bas coûts Eurowings un nouveau patron.

La compagnie aérienne allemande veut développer ses opérations "low cost" sur les lignes courtes en Europe pour résister à des concurrents tels que Ryanair et easyJet.

L'offensive de Lufthansa pour réduire les coûts se heurte à la résistance du syndicat des pilotes Vereinigung Cockpit (VC) qui redoute des pertes d'emplois résultant de nouveaux contrats de travail et une détérioration des conditions de travail de ses membres.

Lufthansa doit rencontrer le syndicat jeudi pour discuter des modalités des pré-retraites.

En dépit des grèves qui ont émaillé l'année, la compagnie aérienne dit avoir bon espoir de compenser les coûts afférents grâce à une solide saison estivale.

Ainsi, compte-t-elle parvenir sans encombre à son objectif d'un résultat d'exploitation annuel ajusté de plus de 1,5 milliard d'euros, objectif qui inclut le coût des grèves du premier au troisième trimestres, a dit à la presse le président du directoire, Carsten Spohr.

Suivant la nouvelle structure, qui entrera en vigueur en 2016, Harry Hohmeister, l'actuel directeur général de la filiale Swiss, assurera la supervision des transporteurs Lufthansa, Austrian, Swiss et Brussels.

Eurowings sera dirigée par Karl Ulrich Garnadt, l'actuel patron du réseau allemand de Lufthansa.

Les filiales de fret, de maintenance et de restauration resteront gérées séparément.

La réorganisation aboutira à la suppression de quelque 150 postes d'encadrement supérieur, sur un total de 1.000 dans le monde entier. Quant au supplément de bénéfice de 500 millions d'euros, il sera intégralement réalisé en 2019.

(Victoria Bryan, Peter Maushagen et Harro ten Wolde, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer