Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lourdes pertes des Bourses européennes à la mi-séance

Reuters03/03/2014 à 14:32

LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes affichaient de lourdes pertes lundi à la mi-séance et Wall Street est également attendue en nette baisse en raison de l'escalade des tensions survenues au cours du week-end en Ukraine, qui éclipsent toute autre considération, y compris des données macro-économiques plutôt meilleures que prévu.

Dans ce contexte de dégagements massifs de tout actif considéré comme risqué - avec l'exception notable du pétrole - les devises jugées comme les plus sûres sont plébiscitées, yen et franc suisse en tête, tout comme les obligations souveraines allemandes et l'or.

À Paris, le CAC 40 recule de 2,5% (-109,64 points) à 4.298,44 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax chute de 2,92% et à Londres, le FTSE perd 1,88%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 2,7%.

"L?Ukraine constitue un risque politique majeur pour les marchés financiers avec le décrochage rapide des principaux actifs, à part les valeurs refuge. Les deux principales menaces à court terme sont une ruée bancaire dans le pays et surtout une intervention plus massive de la Russie qui aurait pour effet de déstabiliser complètement les marchés", a déclaré Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

La panique des intervenants de marché est encore plus marquée en Russie, où l'indice Micex la Bourse de Moscou chute de plus de 10% et où le rouble est tombé à un plus bas historique.

L'Ukraine a mobilisé dimanche l'ensemble de ses réservistes et Washington menace d'isoler économiquement la Russie, au lendemain d'un vote du parlement russe donnant au président Vladimir Poutine le feu vert pour envoyer des forces armées sur le territoire de l'ancienne république soviétique.

Le secrétaire britannique au Foreign Office, William Hague, a jugé lundi que la Russie avait pris le contrôle opérationnel de la Crimée et s'est dit très inquiet des possibles initiatives à venir de Moscou dans l'est de l'Ukraine, où de nombreux habitants ont le russe pour langue maternelle.

La Suisse, qui préside l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a annoncé lundi qu'elle tentait de mettre sur pied un groupe de contact international sur l'Ukraine.

Les cours du pétrole gagnent autour de 2% en raison des tensions et certains courtiers voient le baril du brut léger américain atteindre rapidement les 120 dollars - contre 104 actuellement - en cas de guerre en Ukraine.

D'autres courtiers pensent qu'une solution politique sera trouvée dans les semaines, ce qui permettra aux marchés actions de reprendre leur élan haussier.

Tous les indices sectoriels sont dans le rouge, avec notamment une chute de près de 2,99% du compartiment automobile, de 2,83% du secteur des services financiers et de 2,80% de l'indice bancaire.

Les plus fortes baisses sont accusées par des entreprises ayant une forte exposition à la Russie comme le fabricant de pneus finlandais Nokian Renkaat (-6,49%), le brasseur danois Carlsberg (-6,57%), le distributeur allemand Metro (-6,37%) ou encore Société générale (-6,74%), qui détient la banque russe Rosbank.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.