Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

LVMH MOET VUITTON

279.25EUR
+0.74% 
Ouverture théorique 279.25
indice de référence CAC 40

FR0000121014 MC

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    278.50

  • clôture veille

    277.20

  • + haut

    280.80

  • + bas

    276.85

  • volume

    764 368

  • valorisation

    141 046 MEUR

  • capital échangé

    0.15%

  • dernier échange

    20.04.18 / 17:35:18

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    262.50

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    296.00

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter LVMH MOET VUITTON à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter LVMH MOET VUITTON à mes listes

    Fermer

Louis Vuitton, un rebond porté par la clientèle chinoise

Reuters11/10/2016 à 19:14
    * La croissance organique rebondit à 7% au T3 
    * Fortes hausses en Europe pour LV, baisses en France et au 
Japon 
    * La rentabilité de Rimowa pourrait atteindre 20% à long 
terme 
    * Un rachat d'actions jugé peu probable après Rimowa 
 
    par Pascale Denis 
    PARIS, 11 octobre (Reuters) - Louis Vuitton a vu sa 
croissance organique atteindre plus de 7% au troisième 
trimestre, portée par un rebond de la clientèle   chinoise et de 
solides hausses en Europe qui ont permis de compenser le recul 
de ses ventes en France et au Japon. 
    Le malletier, principal centre de profit de LVMH, a connu 
une croissance "proche de celle de la division 
mode-maroquinerie, hors effet négatif des suppressions de lignes 
chez Donna Karan", a déclaré mardi Jean-Jacques Guiony, 
directeur financier du groupe, lors d'une conférence 
téléphonique. 
    Hors impact Donna Karan - que le groupe s'apprête à céder à 
G-III Apparel   - la croissance de la division a été 
légèrement supérieure à 7%, a-t-il précisé. 
    LVMH a pris le marché par surprise en publiant lundi soir 
des chiffres nettement supérieurs aux attentes au titre du 
troisième trimestre, qui ont rassuré sur les perspectives du 
secteur du luxe et fait grimper le titre en Bourse.   
et   
    Les dépenses de la clientèle chinoise, qui pèse pour environ 
un tiers des ventes de Vuitton, ont rebondi et signé une hausse 
à deux chiffres après avoir stagné sur les six premiers mois de 
l'année, a indiqué Jean-Jacques Guiony. 
    Il a toutefois dit ignorer si cette évolution pouvait être 
durable et témoigner d'une tendance de fond. 
    "Il est très difficile de déduire des tendances à partir des 
chiffres d'un seul trimestre", a-t-il dit. 
    La marque a également fait mieux en Europe, avec une hausse 
là-aussi supérieure à 10% grâce à un fort rebond en Italie et en 
Grande-Bretagne, où les touristes se sont rués cet été pour 
cause de baisse de la livre sterling.   
    A l'inverse, ses ventes restent en baisse en France, où les 
attentats ont fait fuir les touristes, ainsi qu'au Japon, 
délaissé par les Chinois pour cause de hausse du yen. 
    "Le mois de septembre a été le premier mois positif de 
l'année en France", a toutefois précisé Jean-Jacques Guiony, 
sans vouloir extrapoler ce résultat.     
    Les hausses de prix - Vuitton a relevé ses tarifs à deux 
reprises cet été en Grande-Bretagne pour compenser la baisse de 
la livre - ont "très marginalement" contribué à la croissance de 
la griffe.  
    Quant aux parfums Vuitton, lancés début septembre, ils n'ont 
pas en eux mêmes contribué la croissance mais ont joué leur rôle 
en terme d'image et de génération de trafic, a précisé le 
directeur financier.    
    Il a également estimé que la rentabilité opérationnelle de 
Rimowa, le spécialiste allemand du bagage que le groupe vient 
d'acquérir, pourrait atteindre 20% à terme, un chiffre encore 
"très éloigné du niveau actuel de rentabilité", plus proche de 
10% aujourd'hui.   
    Les analystes, qui anticipaient un possible rachat d'actions 
du groupe LVMH pouvant atteindre 500 millions à 1,0 milliard 
d'euros, jugent maintenant peu probable une telle opération, 
après cette acquisition. 
 
 (Pascale Denis, édité par Benjamin Mallet) 
 

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.