Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les ventes de voitures continuent de s'effondrer en Russie

Reuters08/04/2015 à 16:50

LE MARCHÉ AUTOMOBILE EN RUSSIE POURSUIT SA CHUTE

MOSCOU (Reuters) - L'effondrement du marché automobile s'est accéléré en mars en Russie avec une chute des ventes de voitures neuves de 42,5% sur un an, après 38% le mois précédent, a rapporté mercredi la fédération industrielle européenne AEB.

Selon cette dernière, 139.850 voitures de tourisme et véhicules commerciaux légers ont été vendus en Russie le mois dernier, contre 243.332 en mars 2014.

"La performance globale du marché en mars est bien sûr mauvaise mais pas vraiment pire que prévu", a nuancé Jörg Schreiber, président du comité des constructeurs automobiles de l'AEB, dans un communiqué.

"Ce que nous constatons maintenant dans les statistiques de ventes, c'est le 'trou' auquel on s'attendait depuis longtemps dans la demande des particuliers, provoqué par les achats anticipés de voitures en fin d'année dernière et aggravé par l'inflation des prix cette année", a-t-il ajouté.

Pour le premier constructeur russe Avtovaz, contrôlé par Renault-Nissan, la chute des ventes est de 26%, avec 27.423 voitures vendues contre 37.060 en mars 2014.

Après plusieurs années de forte croissance, les ventes automobiles ont plongé en Russie sous l'effet conjugué du ralentissement économique provoqué par l'effondrement des cours du pétrole et des sanctions américaines et européennes en raison de la crise en Ukraine.

La valeur du rouble a fondu en fin d'année dernière face aux autres devises et les consommateurs se sont précipités pour acheter des voitures et d'autres biens durables avant que la chute de la monnaie entraîne une envolée des prix.

L'AEB s'attend à une baisse de 24% des ventes de voitures cette année en Russie tandis que le cabinet PricewaterhouseCoopers prédit une contraction comprise entre 25% et 35%.

"Tôt ou tard, la situation va se stabiliser mais nous ne sommes pas encore à ce stade-là", a dit Jörg Schreiber.

(Gleb Stolyarov et Maria Kiselyova; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

7.194 0.00%
1.162 -0.01%
30.6 0.00%
21.38 +1.18%
0.395 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.