Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Les ventes de SMCP souffrent au premier trimestre, pénalisées par l'Asie
information fournie par Boursorama avec AFP 25/04/2024 à 08:43

( AFP / FRED DUFOUR )

( AFP / FRED DUFOUR )

Les ventes du groupe textile SMCP, maison mère des marques Sandro, Maje, Claudie Pierlot et Fursac, ont reculé de 5,8% au premier trimestre par rapport au même trimestre de 2023, à 287 millions d'euros, en raison selon l'entreprise d'"un environnement macroéconomique toujours dégradé", a annoncé le groupe jeudi.

"Nous sommes satisfaits de notre performance aux Etats-Unis et de notre résilience en Europe, à l’exception du marché français où la consommation reste encore volatile", a déclaré Isabelle Guichot, directrice générale du groupe de "luxe accessible", citée dans un communiqué.

"En Asie, notre activité continue d’être pénalisée en Chine par un faible trafic en magasins, alors que nos ventes sont dynamiques en Asie du Sud-Est", a-t-elle ajouté.

Dans le détail, la région Asie Pacifique enregistre une baisse des ventes de 19,4% et la France de 7,4%. La zone Europe-Moyen-Orient-Afrique (hors France) reste stable (+0,9%) et la région Amérique enregistre une augmentation de 7,7%.

Côté marques, Sandro et Maje reculent respectivement de 3,8% et 4,3%, tandis que Claudie Pierlot et Fursac perdent conjointement 16,2%.

SMCP a dit avoir fermé 11 magasins au premier trimestre, "principalement en Asie, pour atteindre 1.719 points de vente dans le monde".

Dans ce contexte macroéconomique "dégradé", le groupe a mis en place depuis plusieurs mois un "plan d'actions à moyen terme", notamment en optimisant son réseau de magasins.

Ainsi le groupe entend, "à partir de 2026, une fois le réseau optimisé, retrouver un rythme de croissance annuelle des ventes mid-single digit (croissance moyenne à un chiffre, NDLR)".

Il vise "une marge d’Ebit (résultat d'exploitation, NDLR) d’environ 10% en 2026 et d’environ 12% d’ici cinq ans".

SMCP prévoit notamment de fermer "environ 100" magasins "moins profitables, principalement en Chine sur les deux prochaines années", tout en accélérant "l’expansion dans certaines zones géographiques à fort potentiel", par exemple aux Etats-Unis et en Asie du Sud-Est.

En 2023, le bénéfice net annuel de SMCP avait chuté de 78%, malgré un chiffre d'affaires "record", sa rentabilité ayant été "impactée par un environnement inflationniste", avait déclaré le groupe textile en février dernier.

Valeurs associées

2,11 EUR Euronext Paris -2,54%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.