Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les ventes de Gucci décrochent plus que prévu au 1er trimestre

Reuters21/04/2015 à 18:43

LES VENTES DE GUCCI CHUTENT DE 7,9% AU 1ER TRIMESTRE

PARIS (Reuters) - Kering a publié mardi un chiffre d'affaires marqué par la chute des ventes de Gucci, sa marque phare en pleine phase de relance et de repositionnement.

Le chiffre d'affaires du groupe également propriétaire de Saint Laurent, Bottega Veneta ou Puma, a totalisé 2,65 milliards d'euros, signant une progression de 11,4%, dopée par les effets favorables de la baisse de l'euro.

A taux de change constants, les ventes ont reculé de 0,6%, plombées par la forte baisse de Gucci et le net ralentissement de Bottega Veneta.

Gucci, qui compte pour plus de 60% de la rentabilité de Kering, a vu ses ventes chuter de 7,9% à taux de change constants - après une baisse de 0,5% au dernier trimestre et un recul de 1,1% sur l'ensemble de l'année 2014 - alors que les analystes tablaient sur un recul compris entre 3% et 4%.

La baisse a été de 4% dans le réseau de magasins en propre de la marque (83% du chiffre d'affaires) tandis qu'elle a atteint 23% chez les distributeurs tiers, où Gucci a volontairement moins livré afin d'éviter, notamment, d'alimenter le marché parallèle, aux dires du directeur financier du groupe, Jean-Marc Duplaix.

La griffe florentine a souffert d'une base de comparaison défavorable au Japon (ses ventes avaient grimpé de 30% il y a un an avant un relèvement de TVA) et d'une forte baisse ailleurs en Asie (-10%), tandis que ses ventes ont été positives en Europe de l'Ouest grâce aux flux touristiques nourris par la baisse de l'euro, et stables aux Etats-Unis.

L'effet de la TVA japonaise a coûté deux points de croissance à Gucci, a précisé le directeur financier.

Sous la houlette de son nouveau designer Alessandro Michele et de son nouveau PDG Marco Bizzarri, la griffe devrait, selon le PDG de Kering, renouer avec la croissance à partir du second semestre.

Interrogé sur une possible harmonisation des prix entre l'Europe et l'Asie, comme annoncé par Chanel, le directeur financier a répondu que la réflexion serait menée "marque par marque et produit par produit".

Bottega Veneta, très exposée à Hong Kong et Macao (19% de ses ventes en 2014) - régions frappées par une forte baisse des flux touristiques chinois - a fortement ralenti la cadence à +3,1% (après +6,8% au quatrième trimestre 2014), tandis que Saint Laurent a poursuivi sur sa brillante trajectoire (+21,2%).

Ailleurs, les autres marques de mode-maroquinerie (Balenciaga, Stella McCartney, Alexander McQueen) ont signé des performances positives, avec une hausse de 16% dans leurs réseaux de magasins en propre, tandis que les ventes ont été très négatives dans les montres (Girard Perregaux, Ulysse Nardin).

Les ventes de l'équipementier sportif Puma ont augmenté de 4,5%, après 6,5% en fin d'année 2014.

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)

Mes listes

valeur

dernier

var.

5565.85 -1.32%
153.5 -2.91%
12.45 -0.40%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.