1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Reuters23/09/2015 à 18:17

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,10% à 4.432,83 points une séance en dents de scie marquée par des rachats à bon compte, au lendemain de la forte baisse des marchés, impactés par le scandale Volkswagen.

* Dans ce contexte, les valeurs CYCLIQUES ont regagné du terrain, comme SOLVAY (+1,53% à 95,13 euros) ou ALCATEL-LUCENT qui a pris 1,75% à 3,204 euros.

* TOTAL (+2,18% à 40,625 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40. Le géant français a relevé de 50% son objectif de réduction de coûts opérationnels, confirmé son intention de réduire nettement ses investissements et dévoilé une politique d'exploration moins risquée.

* En revanche, les parapétrolières, très sensibles aux investissements des majors du secteur, ont particulièrement souffert de ces annonces.

VALLOUREC a chuté de 4,71% à 8,995 euros, suivi par MAUREL ET PROM (-2,46% à 3,327 euros) et CGG qui a perdu 2,14% à 3,618 euros.

* Contre la tendance, les deux constructeurs automobiles français ont encore perdu du terrain dans des volumes fournis, le scandale Volkswagen (+5,19%) relançant notamment le débat sur le diesel, technologie dans laquelle PSA et Renault ont beaucoup investi.

PSA a reculé de 2,56% à 13,5 euros, suivi de RENAULT (-2,33% à 65 euros), alors que l'indice sectoriel européen de l'AUTOMOBILE a pris 0,88%.

* En revanche, les équipementiers automobiles ont été très recherchés, après avoir fait savoir qu'ils n'étaient pas impliqués dans l'affaire Volkswagen.

MONTUPET, plus forte hausse de l'indice SBF 120, s'est envolé de 10,26% à 57,17 euros dans des volumes représentant 3,1 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext.

PLASTIC OMNIUM a pris 3,17% et 20,855 euros et FAURECIA 2,38% à 28,225 euros. VALEO a gagné 1,70% à 113,90 euros et MICHELIN 0,95% à 80,88 euros.

* Le secteur BANCAIRE (-0,89%) a reculé, toujours pénalisé par les incertitudes concernant la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, alors que la Banque centrale européenne a expliqué mercredi qu'elle voulait attendre avant toute expansion éventuelle de sa politique d'assouplissement quantitatif.

CRÉDIT AGRICOLE a perdu 2,61% à 10,455 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,85% à 38,65 euros et BNP PARIBAS 1,39% à 51,15 euros.

* ARCELORMITTAL (-3,53% à 5,271 euros) a accentué sa baisse entamé la veille (-5,92%), toujours pénalisé les craintes d'un ralentissement de la demande chinoise en métaux et après l'avertissement sur résultats du numéro un européen de l'acier inoxydable, le finlandais Outokumpu (-3,12%).

* LAFARGEHOLCIM a perdu 2,49% à 47,64 euros, pénalisé par Société générale, qui a initié la couverture du titre avec une recommandation à "vendre", avec un objectif de cours de 43 euros, et souligne l'exposition du groupe à une accentuation du ralentissement des pays émergents.

* ALTEN s'est octroyé 5,10% à 46,60 euros, à la faveur notamment d'une note de Société générale, qui est passé à l'achat sur la valeur et souligne que la société devrait afficher en 2015 une marge opérationnelle de plus de 10% pour la deuxième année consécutive.

* ORPEA a clôturé en hausse de 4,51% à 71,44 euros, après avoir annoncé une nouvelle acquisition en Allemagne pour renforcer son offre. Le groupe a confirmé ses objectifs 2015 après un premier semestre marqué par une augmentation de plus d'un quart de son chiffre d'affaires et de son bénéfice.

* AIR FRANCE-KLM s'est adjugé 3,54% à 6,551 euros, à l'instar des autres compagnies aériennes, qui ont profité d'une étude positive de Morgan Stanley sur le secteur. La compagnie française a également profité d'une note de RBC Capital Markets, qui a ajusté son objectif de cours sur Air France de 6 à 6,40 euros, avec un conseil à "sous-performance". Le broker estime que la baisse des revenus cet été devrait être moins forte que prévu, notant que le groupe va continuer à bénéficier de la baisse des prix du kérosène.

* ZODIAC AÉROSPACE a reculé de 2,85% à 21,835 euros, plus forte baisse du SBF 120. Le titre est à la peine depuis qu'il a lancé mi-septembre un avertissement sur son résultat opérationnel courant en raison de ses problèmes de livraison de sièges d'avions.

* MCPHY ENERGY a bondi de 11,67% à 5,74 euros, porté par l'annonce mardi de la signature avec GNVert, filiale de ENGIE, de son premier projet en France pour l'équipement d'une station d'hydrogène qui sera construite à Lyon.

* GROUPE GORGE s'est adjugé de 5,98% à 23,73 euros, porté par l'annonce d'un partenariat stratégique avec une société chinoise pour le développement d'imprimantes 3D.

(Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

44.305 -2.16%
10.632 -2.30%
EDF
14.675 -1.91%
10.65 -5.00%
25.07 +1.42%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.