Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Reuters22/01/2016 à 08:35

LA DGA CHOISIT LE DRONE TACTIQUE PATROLLER DE SAFRAN

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture après que le CAC 40 a gagné 1,97% jeudi avec les propos rassurants de la Banque centrale européenne jeudi et la remontée des cours du pétrole.

A 08h16, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagne 1,58%.

* THALES et SAFRAN. La Direction générale de l'armement (DGA) a choisi le drone tactique Patroller de Sagem (groupe Safran) au détriment du Watchkeeper de Thales pour un montant de quelque 300 millions d'euros, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.

UBS a relevé sa recommandation sur Safran de "neutre" à "achat" et réduit l'objectif de cours d'un euro à 69 euros.

* PUBLICIS et JCDECAUX. L'Autorité de la concurrence a annoncé jeudi avoir décidé d'ouvrir une phase d'examen approfondi sur l'acquisition du groupe Metrobus par le groupe JCDecaux.

Citigroup a abaissé sa recommandation pour JCDecaux de "acheter" à "neutre".

* HERMÈS, LVMH et L'ORÉAL. Le marché français des parfums et cosmétiques vendus dans les circuits sélectifs a reculé en 2015, plombé par une forte baisse en novembre et décembre, après les attentats de Paris.

* EDF ambitionne de mettre en service deux réacteurs nucléaires de type EPR "nouveau modèle" en France à l'horizon 2030 et prévoit de les bâtir avec des partenaires, selon un document interne au groupe..

La grève contre les suppressions de postes envisagées en France a par ailleurs été suivie à environ 21%.

Selon Les Echos, EDF prévoit de supprimer 6.000 postes dans le monde à l'horizon 2019, soit environ 3,5% de ses effectifs.

* TOTAL. Le passage du cours du baril de pétrole sous les 30 dollars a un impact négatif sur la rentabilité des investissements dans les énergies renouvelables, a déclaré jeudi Patrick Pouyanné, PDG du groupe pétrolier lors du Forum de Davos.

* ENGIE. Le secteur de l'énergie éolienne en France prévoit une croissance vigoureuse en 2016 grâce aux effets de la dérégulation du marché, mais le troisième appel d'offres très attendu pour des turbines offshore pourrait ne pas intervenir avant la fin de l'année, selon France Energie Eolienne (FEE).

* CASINO. Cnova, filiale de e-commerce du distributeur, a annoncé la nomination d'Emmanuel Grenier, co-directeur général, au poste de directeur général après la démission de German Quiroga. Ce dernier dirigeait la branche brésilienne de Cnova, où des irrégularités de gestion de stocks ont contraint le groupe à des provisions de 30 à 35 millions d'euros.

* VIVENDI. Société générale a relevé sa recommandation à "achat" au lieu de "conserver", tout en ramenant son objectif de cours de 22,3 à 21,9 euros.

* EIFFAGE. La filiale autoroutière APRR du groupe de BTP a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires consolidé hors construction de 2,213,8 millions d'euros en 2015, en hausse de 3% par rapport à 2014, et d'un trafic total en kilomètres parcourus en hausse de 2,7% en 2015. Cette performance marque une accélération par rapport à 2014, quand la croissance du CA était ressortie à 2,4%.

* BOIRON. Le laboratoire d'homéopathie a fait état jeudi d'une baisse de 6,7% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre, imputable à la situation en Russie où l'impact des sanctions liées à la crise ukrainienne l'avait contraint en octobre à avertir sur son résultat opérationnel.

* VETOQUINOL a annoncé un chiffre d'affaires de 342,6 millions d'euros en 2015, en augmentation de 8,7% par rapport à 2014 (+2,2% à change et périmètre constant). Le groupe compte poursuivre et accélérer son développement, notamment par le lancement de nouveaux produits et des opérations de croissance externe ciblées.

* GRAND MARNIER a annoncé un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 2,1% à taux de change constants en 2015 à 132,3 millions d'euros.

* VRANKEN-POMMERY a annoncé une baisse de 1,7% à 296,6 millions d'euros de son chiffre d'affaires en 2015, la hausse de ses ventes de champagne étant compensée par un effet périmètre lié à la mise en équivalence de Listel et par une baisse des ventes de vins génériques.

* CEGID a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires consolidé de 281,8 millions d'euros en 2015, (+4,1% à périmètre constant). Le groupe estime que son résultat opérationnel courrant devrait être en hausse pour la troisième année consécutive et qu'il poursuivra sa stratégie de croissance externe.

* SPIR COMMUNICATION a fait état jeudi d'une baisse de 6,4% de son chiffre d'affaires en 2015, le recul des offres magazines compensant le dynamisme des offres digitales du groupe et un marché de l'imprimé publicitaire stable. Spir ajoute qu'il poursuivra ses plans de transformation et affichera encore en 2015 des pertes, même réduites.

* OPEN a annoncé jeudi avoir réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 282,3 millions d'euros, en croissance organique de 6%. Le groupe déclare "s'inscrire dans une dynamique de croissance de son chiffre d'affaires et de ses résultats 2016".

* COMPAGNIE DES ALPES a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires consolidé de 122.241 euros au 1er trimestre de son exercice (+3,3% en comparable). Le groupe précise que les tendances de réservation sont en ligne avec celles de l'année dernière et reste confiant dans ses perspectives pour l'exercice.

* OENEO a annoncé jeudi avoir réalisé en chiffre d'affaires de 53,9 millions d'euros au troisième trimestre de son exercice 2015-2016, en hausse de 3,9% à périmètre et change constant.

* ATARI. Le groupe de divertissement interactif a confirmé jeudi son objectif d'un résultat opérationnel à l'équilibre sur l'exercice 2015-2016 après un premier semestre marqué par une perte réduite à 0,4 million d'euros, contre -1,6 millions un an plus tôt.

(Joseph Sotinel, édité par Pascale Denis)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.